Faits divers – Justice

Vaste opération de police du Perthus à Vintimille : 1 800 fonctionnaires déployés, 42 interpellations

Par Isabelle Lassalle, France Bleu Azur, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu Provence, France Bleu Roussillon et France Bleu Vaucluse mardi 24 juin 2014 à 10:33

Opération "GAZ 789" (groupe d'appui zonal autour des autoroutes A7, A8 et A9)
Opération "GAZ 789" (groupe d'appui zonal autour des autoroutes A7, A8 et A9) © MaxPPP

Quarante-deux personnes ont été interpellées, ce mardi matin, pour trafic de drogue et cambriolage. Une vaste opération inter-services est menée de la frontière espagnole à la frontière italienne.

Une grande opération inter-services a débuté ce matin avec 1 800 fonctionnaires déployés sur le pourtour méditerranéen . Quarante-deux personnes ont été interpellées, soupçonnées de trafic de stupéfiants et de cambriolages.

"Les premières interpellations ont eu lieu dès 6h du matin ", a précisé l'inspecteur général Pierre-Marie Bourniquel, coordonnateur de la Zone de défense et de sécurité Sud. Il a précisé que la police aux frontières avait procédé à 22 interpellations dont celle d'un passeur . Cet homme, un Italien sous mandat d'arrêt européen, était recherché pour escroquerie financière. Il a été arrêté à Nice.

Une grande opération inter-services

Les interpellations, qui devraient se poursuivre jusque dans l'après-midi, ont lieu dans les Alpes-Maritimes, le Gard, les Bouches-du-Rhône et l'Aude . Cette vaste opération est à l'initiative de Michel Cadot, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et de la zone de défense. Intitulée "GAZ 789", elle mobilise 1 800 fonctionnaires (police, gendarmerie, douanes, PAF, Urssaf, Dreal, Direccte).

Les contrôles sont organisés à la fois sur les autoroutes de la zone, dans les quartiers sensibles comme aux Moulins dans l'ouest de Nice ou encore dans des trains ou des casses auto. "Plus ça va, plus la délinquance est plurielle (...) et mobile . Cela impose aux services de l'Etat de travailler ensemble ", a expliqué Jean-René Vacher, secrétaire général de la Zone de défense et de sécurité Sud.

Dans la zone de défense Sud, c'est la troisième opération de lutte contre les cambriolages, le trafic de stupéfiants et la délinquance générale. Deux avaient déjà eu lieu dans les Pyrénées et dans les Alpes en 2013. Une quatrième devrait être réalisée avant la fin de l'année.

Bilan de l’opération  dans les Pyrénées-Orientales

Deux cents personnes impliquées dans les services de police nationale, CRS, gendarmerie nationale, douanes, PAF et URSSAF ont contrôlé 942 personnes, 659 voitures et 60 poids lourds . Les fonctionnaires ont également effectué 351 contrôles dans les trains et dressé 17 procès-verbaux électroniques.

L'Urssaf a contrôlé 16 établissements dont deux en ZSP feront l’objet d’une procédure pour travail dissimulé. Total des interpellations : 39 dont 32 infractions à la législation des étrangers. La gendarmerie et les douanes ont saisi 14,6 kg d’herbe de cannabis au petit péage du Boulou et 500 g de cocaïne au grand péage du Boulou.

A lire aussi : > L'opération "789" mobilise près de 2.000 fonctionnaires, du Perthus à Vintimille

Partager sur :