Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vayres : le cambriolage avait mal tourné, les auteurs présumés arrêtés

-
Par , France Bleu Gironde

Une retraité de Vayres était morte en janvier dernier. Elle avait été frappée lors d'un cambriolage, et sa tête avait heurtée violemment le sol. Les cambrioleurs présumés, trois Girondins, ont été arrêtés.

Voiture de gendarmerie.
Voiture de gendarmerie. © Maxppp

Trois Girondins mis en examen, et placés en détention provisoire. Ils sont soupçonnés d'avoir participé à un cambriolage au mois de janvier dernier chez un couple de retraités de Vayres. Un cambriolage qui avait mal tourné . La femme avait été frappée, elle était tombée, et sa tête avait heurté violemment le sol. Elle était morte trois jours plus tard .

Un cambriolage violent

Le couple avait été surpris en pleine nuit dans sa chambre. Deux hommes cagoulés avaient surgi, armes à la main. Des cambrioleurs plutôt violents , puisque l'homme avait été ligoté sans ménagement, puis frappé, son épouse également. Elle était tombée par terre, sa tête avait heurtée violemment le sol . La retraité était tombée rapidement dans le coma. Les agresseurs, eux, s'étaient enfuis avec les bijoux, de l'argent liquide et des cartes bancaires .

Cinq mois d'enquête

La gendarmerie de Libourne avait confié l'enquête à la section de Recherches de Bouliac. Des prélèvements scientifiques ont été effectués dans la maison. Les cinq gendarmes chargés de l'affaire ont remonté la piste d'un homme d'une trentaine d'années , déjà connu de leurs services. Des filatures ont été organisées, et les enquêteurs se sont intéressés à l'entourage de l'individu, ciblant finalement quatre autres personnes. Deux ont d'ailleurs été mis hors de cause.

Une cinquantaine de gendarmes mobilisés

Il y a une semaine, les suspects ont été interpellés au cours d'une opération qui a mobilisé une cinquantaine d'hommes, durant trois jours, entre Bordeaux, Angoulême et Paris . Des téléphones, mais aussi des cagoules ont été saisies .

Qui est responsable de la chute mortelle ?

D'après les premiers éléments de l'enquête, ces trentenaires qui ont été arrêtées ne sont pas, à priori, des spécialistes du cambriolage . Les trois suspects ne se sont pas montrés très bavards lors des premiers interrogatoires. Ce qui n'étonnent pas les gendarmes, vu la gravité des faits. Le magistrat chargé du dossier va tenter de déterminer qui des trois a porté les coups, qui ont entrainés, trois jours plus tard, le décès de cette retraitée .

Les précisions de Pascal Pierozzi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess