Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Vendanges 2017 : premiers coups de sécateurs dès la fin du mois d'août

vendredi 21 juillet 2017 à 17:37 Par Clément Conte, France Bleu Champagne-Ardenne

On connaît enfin les dates du début des vendanges de champagne. Le Comité interprofessionnel du vin de champagne a choisi les derniers jours d'août pour commencer la récolte du raisin. Le rendement commercialisable, lui, reste le même que l'année dernière.

Les coups de sécateurs sont attendus autour du 27 août cette année
Les coups de sécateurs sont attendus autour du 27 août cette année © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Épernay, France

À l'instar des moissons dans les champs marnais, les vendanges de champagne 2017 vont se faire plus tôt que prévu cette année. Le Comité interprofessionnel du vin de champagne (CIVC) se réunit le 26 août pour fixer la date exacte des premières récoltes, quelques jours plus tard. Une vendange en avance due à la bonne météo annoncée comme l'une des cinq plus précoces de l'histoire du champagne, même si le phénomène est de moins en moins rare, selon Jean-Marie Barillère, co-président du CIVC : "La dernière fois, c'était en 2011. C'était aussi le cas en 2007 et 2003. Les vendanges précoces, cela arrive régulièrement en ce moment."

Difficile pour les présidents du Comité Champagne de cacher leur joie à l'annonce de ces dates. Il faut dire que des vendanges dès la fin du mois d'août sont gages de qualité, selon Jean-Marie Barillère : " C'est un avantage, on vendange dans des conditions estivales, avec moins de risques de pluie. C'est donc des conditions favorables pour une bonne qualité des vins de champagne."

Un rendement fixé à 10.800 kg par hectare

Du côté de la quantité, le CIVC a fixé le rendement commercialisable à 10.800 kg/ha dont 500 kg/ha sortis de la réserve champagne. Pour Maxime Toubart, co-président du CIVC, les ventes de champagne devraient augmenter cette année : "Le moral des français revient bien, on a l'impression de revenir sur une meilleure période pour l'économie française. Et puis certains pays qui ne consommaient pas de champagne commencent à le faire, on le voit dans la courbe des ventes. On est donc assez optimistes cette année."

2017 pourrait être une année record en chiffre d'affaires

Pourtant, le Comité champagne a décidé de rester sur les même chiffres que l'année dernière, niveau rendement. Le CIVC ne voulait pas en effet que les vendanges 2017 tombent dans la surproduction : "On est prudent l'erreur serait d'en mettre trop. Surproduire ce n'est jamais très bon. Il faut donc un équilibre subtil entre la pénurie et la surproduction."

Maxime Toubart (à gauche) et Jean-Marie Barillère, co-présidents du CIVC, ont annoncé des vendanges précoces cette année - Radio France
Maxime Toubart (à gauche) et Jean-Marie Barillère, co-présidents du CIVC, ont annoncé des vendanges précoces cette année © Radio France - Clément Conte

Les vendanges 2017 s'annoncent donc très bonnes. "Si cela continue comme ça, on devrait avoir une année record en terme de chiffre d'affaires", se réjouit même Jean-Marie Barillère.