Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Vendée : trois jeunes interpellés pour des vols de reliques dans l'église de Bois-de-Céné

-
Par , France Bleu Loire Océan

La gendarmerie de Vendée a interpellé ce mercredi trois jeunes gens qui ont reconnu avoir volé plusieurs reliques dans une église de Bois-de-Céné au mois d'avril dernier. Ils cherchaient des objets de valeurs, mais le préjudice s'élève à 300 euros à peine.

L'église de Bois-de-Céné, en Vendée.
L'église de Bois-de-Céné, en Vendée. - Google maps

Bois-de-Céné, France

Les enquêteurs de la gendarmerie de Challans ont mis la main sur les auteurs de vols de reliques dans l'église de Bois-de-Céné au début du mois d'avril. L'affaire avait intrigué dans la commune et ému la communauté religieuse. Plusieurs objets, sans grande valeur, avaient été dérobés dans l'église, ouverte aux quatre vents. Les gendarmes sont remontés jusqu'à eux grâce à "l'aide de la population locale qui leur a fourni des renseignements précieux", indique le commandant de la compagnie des Sables-d'Olonne.

Arrêtés grâce à l'aide de la population locale

Ils ont été interpellés et placés en garde à vue le ce mercredi 16 octobre. Les trois jeunes hommes, deux mineurs et un jeune majeur, ont rapidement reconnu les faits. Leur acte n'a aucun motif religieux, selon la gendarmerie et le parquet il ne s'agit pas d'une profanation. Les jeunes cherchaient simplement des objets de valeur et pensaient en trouver à l'intérieur de l'église. Ils n'ont finalement emporté que des reliques en métal de valeur symbolique pour les croyants, mais sans grand intérêt pécuniaire. 

Il ne s'agit pas d'une profanation

Le préjudice total s'élève à 300 euros à peine. La gendarmerie écarte également "tout lien éventuel de cette dégradation avec d'autres faits qui sont survenus en Vendée à la même période", notamment à Saint-Gilles-Croix-de-Vie et Saint-Hilaire-de-Riez. Les trois jeunes seront jugés en début d'année prochaine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu