Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Vendée : un conducteur contrôlé à 131 km/h au lieu de 80 se rendait à la gendarmerie récupérer son permis

-
Par , France Bleu Loire Océan

Les gendarmes ont interpellé un automobiliste qui roulait beaucoup trop vite sur une départementale à Coex ce dimanche. Il devait retrouver son permis, retiré trois jours avant pour conduite sous l'emprise de stupéfiants.

Illustration gendarmerie.
Illustration gendarmerie. © Radio France

Coëx, France

Il y a des excuses plus farfelues que d'autres. Celle "du rendez-vous urgent" n'a pas du tout plu aux gendarmes qui ont intercepté un automobiliste à Coex, en Vendée, ce dimanche 22 décembre 2019, qui roulait à 131 km/h au lieu de 80, doublait une file de voiture et mordait la ligne blanche, seulement trois jours après lui avoir retiré son permis pour conduite sous l'emprise de stupéfiants. 

Un rendez-vous "urgent"

Pris la main dans le sac par les gendarmes, le conducteur a rétorqué qu'il était pressé de rejoindre La Roche-sur-Yon avant 18h, pour récupérer son permis à la gendarmerie. Comme les résultats de l'analyse sanguine n'étaient pas revenus, c'est la loi, les gendarmes devaient lui rendre son permis 72 heures après la suspension. 

Il conduisait donc, ce dimanche, avec un permis encore suspendu ! Pas sûr qu'il ne le revoit de si tôt. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu