Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Vendée : un homme soupçonné de maltraitance sur 80 chiens

Par

L'association de défense des droits des animaux, Stéphane Lamart, a déposé plainte, ce lundi. Elle accuse un homme de 72 ans de mauvais traitements sur 80 chiens, aux Lucs-sur-Boulogne en Vendée. Elle a aussi contacté des associations de protection animale pour que les chiens soient pris en charge.

Un homme de 72 ans est soupçonné d'avoir de maltraitance animale sur 80 chiens, aux Lucs-sur-Boulogne en Vendée. Un homme de 72 ans est soupçonné d'avoir de maltraitance animale sur 80 chiens, aux Lucs-sur-Boulogne en Vendée.
Un homme de 72 ans est soupçonné d'avoir de maltraitance animale sur 80 chiens, aux Lucs-sur-Boulogne en Vendée. © Maxppp - Olivier Lanrivain

La situation durait depuis plusieurs années et elle était intenable. L'association Stéphane Larmart de "défense des droits des animaux" a déposé plainte, ce lundi, à l'encontre d'un septuagénaire des Lucs-sur-Boulogne, en Vendée. Selon l'association, l'homme de 72 ans vivait avec 80 chiens qui souffraient de "mauvais traitements", a appris France Bleu Loire Océan. Plusieurs autres associations ont également été contactées pour tenter de placer au plus vite ces chiens.

Publicité
Logo France Bleu

Des animaux "craintifs", et dans leur majorité "ni identifiés, ni stérilisés" 

L'alerte date du 12 mai dernier. Plusieurs témoignages émanant du voisinage du retraité font état "d'un particulier qui détiendrait à son domicile entre 80 et 100 chiens". L'association ouvre une enquête et se rend sur place. "Le constat est édifiant, décrit l'association. Les animaux sont pour la plupart craintifs et vivent dans de mauvaises conditions. Dans leur majorité, ces animaux ne sont pas identifiés ni stérilisés, ce qui, de ce fait, occasionne une reproduction intensive. À savoir qu'ils se reproduisent entre pères, mères frères et sœurs, causant une consanguinité très mauvaise, voire dangereuse pour leur santé, puisqu'elle peut entraîner différentes pathologies."

Dans son rapport qui précède le dépôt de plainte, Stéphane Larmart évoque également un problème de pelage dû à la sous-nutrition des chiens, qui elle-même entraîne des bagarres. Les conditions d'hygiène dans les enclos sont quant à elles décrites comme insupportables avec des "animaux qui défèquent et urinent à même le sol". L'association, qui parle "d''élevage clandestin" explique en plus que l'homme de 72 ans ne disposait pas d'autorisation préfectorale. Elle souhaite désormais que les chiens soient confiés au plus vite à des associations et affirme pouvoir en accueillir une partie. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu