Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Vendin-le-Vieil : les surveillants de prison demandent la démission du directeur du centre pénitentiaire

samedi 13 janvier 2018 à 16:36 Par Stéphane Barbereau, France Bleu Nord

La réunion au Ministère de la Justice, ce samedi matin, a tourné court. Les syndicats de gardiens de prison ont claqué la porté, mécontents des réponses apportés par le cabinet de la Ministre, Nicole Belloubet.

Vendredi, une centaine de gardiens avaient débrayé devant le centre pénitentiaire, par solidarité avec leurs collègues agressés
Vendredi, une centaine de gardiens avaient débrayé devant le centre pénitentiaire, par solidarité avec leurs collègues agressés © Maxppp - Pascal Bonnière

Vendin-le-Vieil, France

Trois jours après la violente agression de quatre gardiens de prison à Vendin-le-Vieil, près de Lens, les syndicats ne relâchent pas la pression. Ils jugent le directeur du centre pénitentiaire responsable, après avoir ordonné l'allègement des conditions de détention de l'agresseur, Christian Ganczarski, l'un des instigateurs de l'attentat contre la synagogue de Djerba, en Tunisie, en avril 2002 (21 morts).

  • Une violente attaque contre le directeur et la Ministre

C'était la première revendication des syndicats : le départ du directeur de la prison. Grégory Strzempek est le secrétaire local de l'UFAP-UNSA Justice : 

Vu son incompétence et sa dangerosité avérées avec la tentative d'assassinat de nos collègues, on demandait sa démission. On a eu aucune réponse

L'ensemble des syndicats a donc décidé de quitter les négociations et confirme le blocage de l'ensemble des prison lundi, en France. Le lendemain, Nicole Belloubet est attendue à Vendin-le-Vieil pour évoquer notamment les conditions de détention de Salah Abdeslam. Le dernier survivant des commandos terroristes du 13 novembre 2015 doit y être incarcéré le temps de son procès en Belgique, début février. Les syndicats comptent bien bloquer l'entrée de la prison au moment de la venue de la Ministre de la Justice : 

Elle parle de choses qu'elle ne connaît, comme les portiques de détection qui n'existent pas. Il faudra qu'elle nous passe sur le corps pour entrer dans notre établissement

Le responsable Ufap-Unsa de la prison de Vendin-le-Vieil lance un ultimatum à Nicole Belloubet

Au lendemain de l'agression de surveillants, à Vendin-le-Vieil, Nicole Belloubet affirmait "qu'il n'y avait pas de raison de revenir sur cette décision" de transférer Salah Abdeslam dans cette prison ultra-sécurisée du Pas-de-Calais.