Faits divers – Justice

Vercors : un spéléologue secouru dans le gouffre Berger

Par Xavier Demagny, France Bleu Isère dimanche 7 août 2016 à 10:32

Les secouristes isérois ont été mobilisés toute la nuit de samedi à dimanche, dans le Vercors, à Engins (Isère). Ils sont venu en aide à un spéléologue, blessé et bloqué à 640 mètres de profondeur.

Tout a commencé à 15 heures vendredi. Ce spéléo grenoblois de 28 ans, très expérimenté, glisse à 640 mètres de profondeur. Il essaie de se rattraper et sous le choc, il se blesse à l'épaule : il se fait une luxation. L'équipe qui l'entoure essaie de le remonter. Ils mettent quatre heures pour grimper d'à peine 140 mètres, en partie en rappel.

Le secours a duré plus d'une douzaine d'heures

Les spéléologues arrivent donc à moins 500 mètres. L'un d'entre eux essaie de capter le réseau mobile. Il parvient à donner l'alerte vers 18 heures.

C'est vers 2 heures du matin que les secours se mettent à remonter le blessé. Des spéléo-secours sont descendus pour l'assister. Il ne verra la lumière du jour qu'à 8 heures et demi avant d'être transféré par hélicoptère à l'hôpital Nord de Grenoble.

Au total, quarante personnes étaient mobilisées sous terre : pompiers, gendarmes du PGHM, CRS Alpes, spéléo-secours et des membres des associations de spéléologie.

Une histoire qui finit bien, puisqu'on sait que ce genre d'intervention est courante dans la région. La dernière fois au gouffre Berger, c'était il y a un an, le 17 août 2015. Une jeune fille de 17 ans avait été bloquée à 250 mètres de profondeur.

Partager sur :