Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Puy-de-Dôme : vers une annulation de l'élection municipale à Aubière ?

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le rapporteur du tribunal administratif de Clermont-Ferrand s'est prononcé ce jeudi pour l'annulation du scrutin du second tour des élections municipales d'Aubière (Puy-de-Dôme). La décision sera rendue sous dix jours.

Le rapporteur du Tribunal administratif de Clermont-Ferrand s'est prononcé pour l'annulation du scrutin municipal du 28 juin dernier
Le rapporteur du Tribunal administratif de Clermont-Ferrand s'est prononcé pour l'annulation du scrutin municipal du 28 juin dernier - Emmanuel Moreau

Sylvain Casildas, le nouveau maire d'Aubière, devra-t-il rendre son écharpe avant la fin de son mandat ?  Ce jeudi, le rapporteur du Tribunal administratif de Clermont-Ferrand s'est prononcé pour l'annulation du second tour du scrutin municipal d'Aubière (Puy-de-Dôme) du 28 juin dernier. A la justice désormais de trancher cette décision qui devrait tomber dans les deux prochaines semaines.

Un jugement très attendu par le dépositaire du recours, l'opposant Florent Guitton, qui a perdu cette élection avec un écart de seulement cinq votes, et qui dénonce de multiples manœuvres politiques ayant portées atteinte à la sincérité du scrutin.

Des griefs "solides et étayés"

Cinq des griefs déposés par l'adversaire de Sylvain Casildas ont été retenus par le rapporteur, qui les a qualifiés de "solides et étayés". Parmi eux, 17 procurations de vote non comptabilisées - dont trois ont été retenues par le rapporteur, ce qui ramène l'écart de voix entre les deux candidats à deux votes au lieu de cinq. 

Un autre argument de l'opposition dénonce une communication électorale gracieuse de la part de plusieurs commerçants de la commune envers l'actuel maire, notamment des dons prohibés de visières et de masques anti-Covid, ou encore des viennoiseries que le maire a lui même distribué à ses habitants.

Florent Guitton

La publication, le dernier jours du scrutin, d'un journal de campagne par l'équipe de Sylvain Casildas pose également problème à son adversaire, qui accuse ce document d'analyse des performances communales d'être truffé d'informations tronquées, destinées selon lui à orienter les votes. Des accusations retenues par le rapporteur du tribunal administratif, et qui confortent le candidat dans son combat pour la mairie d'Aubière : "J'attends, avec confiance et sérénité, l'issue finale que le juge prendra (...) avec le souci constant de faire de la politique honnête".

Le maire d'Aubière confiant lui aussi

Le rapporteur n'a cependant pas validé tous les griefs de l'opposant au maire, "un point positif" selon ce dernier qui se dit serein pour la suite. "L'écart de voix est très faible, donc il y a toujours une possibilité, mais j'ai pleinement confiance aux Institution de notre République". 

Et ce n'est pas la première fois que Sylvain Casildas se confronte à un scrutin des plus serrés. En 2014, alors candidat à la succession de Christian Sinsard, il avait perdu l'élection municipale d'Aubière avec 14 votes en moins que son adversaire. "J'ai été un moment dans la situation de monsieur Guitton et je peux la comprendre. Quand on met toute son énergie dans une bataille, quand on y met son cœur, on peut être déçu, néanmoins, c'est la démocratie. Quand notre champion d'Aubière Renaud Lavillenie remporte ses titres, des fois, c'est grâce à un centimètre. Ça suffit à être champion du monde. Et bien parfois, cinq votes, ça suffit à être maire d'Aubière.

Le maire d'Aubière Sylvain Casildas

La décision du tribunal administratif de Clermont-Ferrand sera rendue d'ici une à deux semaines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess