Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Vesoul : un lycéen mis en examen pour apologie du terrorisme

Le lycéen de Lure arrêté pour un message sur les réseaux sociaux après l'attentat de Conflans est mis en examen. Il a été présenté ce mardi 27 octobre 2020 à un juge d'instruction de Vesoul. Il est poursuivi pour apologie du terrorisme et provocation à commettre un acte terroriste.

A Vesoul, un mineur de 16 ans a été mis en examen "pour apologie et provocation à commettre un acte de terroriste" ce mardi 27 octobre 2020, et placé sous contrôle judiciaire.
A Vesoul, un mineur de 16 ans a été mis en examen "pour apologie et provocation à commettre un acte de terroriste" ce mardi 27 octobre 2020, et placé sous contrôle judiciaire. © Radio France - Sophie Allemand

Un lycéen de 16 ans, habitant Lure, a été mis en examen ce mardi pour apologie du terrorisme et provocation à commettre un acte terroriste par un juge d'instruction de Vesoul, des faits passibles de sept ans d'emprisonnement. "Il a été placé sous contrôle judiciaire" a précisé Emmanuel Dupic, le procureur de la république de Vesoul. 

Un jeune converti et radicalisé

Lors de sa garde à vue, le suspect avait reconnu avoir écrit sur un réseau social le message "Quelconque mécréant souhaitant salir l'islam mérite de subir le même sort que M. Paty Allahou Akbar". Ce message avait été publié le 20 octobre 2020, quatre jours après l'assassinat de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines.  

Placé sous contrôle judiciaire

L'adolescent est "inconnu" des services de police et de justice. Selon le procureur, c'est une personne qui "s'est convertie et qui s'est radicalisée, mais qui n'est pas issue d'un milieu musulman". Un coran et du matériel informatique ont été saisis par les gendarmes. Le lycéen a été placé sous contrôle judiciaire en attendant son procès.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess