Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Vézelise : un suspect en garde-à-vue après la dégradation du monument aux Morts des Quatre Canons

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Un homme de 43 ans a été arrêté ce samedi 8 juin en milieu de journée par les gendarmes de Vézelise. Il est suspecté d'avoir souillé le monument aux Morts de la place des Quatre Canons dans la nuit de vendredi à samedi. Des tags et divers objets ont été retrouvé sur place.

Un suspect est entendu par les gendarmes de la compagnie de Vézelise après la profanation d'un monument aux morts dans la nuit de vendredi à samedi 8 juin 2019 (image d'illustration)
Un suspect est entendu par les gendarmes de la compagnie de Vézelise après la profanation d'un monument aux morts dans la nuit de vendredi à samedi 8 juin 2019 (image d'illustration) © Radio France - Victor Vasseur

Vézelise, France

Les Vézelisiens ont découvert avec stupeur ce samedi 8 juin que le monument aux Morts des quatre canons avait été dégradé dans la nuit de vendredi à samedi. Le maire, Dominique Vollmar, a constaté les faits ce matin en rentrant d'un déplacement avec un habitant. Les termes "danger", "paix" et "repaix" ont été tagués à la peinture jaune sur les quatre canons de l'édifice, tandis que la statue a été recouverte d'une couverture fauve. Au pied du monument, divers objets ont été laissés : un sac, un lecteur CD, une bombe de peinture et la collection complète de la revue L'Illustration sur la guerre 1914-1918. Des fleurs séchées et des emballages de produits biologiques ont également été laissés dans des sacs. 

C'est la première fois qu'un monument de Vézelise est ainsi profané selon Dominique Vollmar. Le maire de cette commune du sud de la Meurthe-et-Moselle a porté plainte dans la matinée. "C'est un peu donner une vitrine à ceux qui ont fait ça mais on ne voulait pas laisser passer, c'est trop grave" explique-t-il.

Il a fallu peu de temps aux gendarmes pour arrêter un suspect : un homme de 43, habitant le secteur de Lunéville, a été placé en garde à vue vers 13h20 ce samedi. Plusieurs éléments ont permis à la compagnie de gendarmes de Vézelise de mener rapidement à l'arrestation, notamment des témoignages des riverains qui avaient aperçu une camionnette sur la place. Le suspect est actuellement entendu par les enquêteurs (d'une durée de 24 heures, sa garde à vue pourrait être prolongée selon les éléments de l'enquête). Ses motivations ne sont pas connues pour le moment.