Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mails piratés : accusé de s'être fait livrer de la drogue à l'assemblée, Alain Tourret porte plainte

mardi 9 mai 2017 à 18:57 Par Nolwenn Le Jeune, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu

Victime du piratage des emails de l'équipe d'En Marche, Alain Tourret a décidé de porter plainte. Un document diffusé sur internet accuse le député PRG du Calvados de s'être fait livrer de la drogue à l'assemblée nationale.

Alain Tourret, député PRG du Calvados
Alain Tourret, député PRG du Calvados © Maxppp - Thomas Padilla

Caen, France

"C'est un faux grossier !", dénonce Alain Tourret. Vendredi 5 mai 2017, quelques heures avant le black-out interdisant aux responsables politiques et aux médias de commenter la présidentielle, des fichiers professionnels et personnels des membres de l'équipe du candidat d'En Marche se sont retrouvés sur internet. Un piratage contre lequel le mouvement a porté plainte.

Alain Tourret se serait fait livrer de la drogue à l'Assemblée...

Dans le département du Calvados, Alain Tourret, député PRG et soutien d'Emmanuel Macron, a lui aussi décidé de mener une action en justice. Un document falsifié s'est retrouvé sur la toile, lui imputant une livraison de drogue, type amphétamine, à l'Assemblée nationale... "Une drogue, précise le député, que j'aurais payée 180 euros, en monnaie virtuelle, appelée bit coins..! " Complètement révolté, il a porté plainte auprès du procureur de la république de Paris, pour constitution de faux, diffusion de fausse nouvelle, diffusion de nouvelles contraires à la sincérité du scrutin et diffamation.

"Les bras m'en tombent" se révolte Alain Tourret sur France Bleu Normandie