Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mondial 2018 de football

Victoire des Bleus : des voitures endommagées dans la soirée à Valence et Montélimar

mercredi 11 juillet 2018 à 19:38 Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme Ardèche

Certains supporters se sont laissés emporter par leur enthousiasme mardi soir après la qualification de l'équipe de France de football pour la finale du Mondial. L'alcool aidant, certains ont notamment pris les voitures pour des trampolines.

La liesse de mardi soir a donné lieu à quelques débordements
La liesse de mardi soir a donné lieu à quelques débordements © Radio France - Nathalie De Keyzer

Excès d'enthousiasme. Excès d'alcool aussi. Si la fête qui a suivi le match des Bleus s'est globalement bien passée pour des milliers de personnes en Drôme et en Ardèche, la soirée a donné lieu à quelques débordements. 

Des fêtards ont sauté sur des toits de voiture

Des plaintes pour dégradations ont commencé à être déposées ce mercredi car des supporters sont montés sur des toits de voiture pour sauter de joie. Résultat : carrosserie endommagée pour plusieurs voitures garées sur les boulevards à Valence et sur les allées provençales à Montélimar. Le recensement complet des dégâts n'est pas terminé.

Coup de poing et menaces avec un couteau

A Châteauneuf-sur-Isère, le propriétaire d'une voiture est intervenu en voyant des fêtards frapper sur son véhicule. Lui aussi a été frappé, un coup de poing au visage. Sonné, il a été transporté à l'hôpital de Romans.

A Pierrelatte, un habitant excédé par le bruit des klaxons dans sa rue est sorti, couteau en main. Les gendarmes ont réussi à le raisonner. Il n'a blessé personne mais risque des poursuites pour menaces de mort avec arme.