Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - 10.000 armes de guerre saisies dans le nord de l'Espagne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu Roussillon, France Bleu

Mitraillettes, obus et armes anti-aériennes : l'arsenal est impressionnant. Six perquisitions ont été menées en janvier, notamment en Catalogne et au Pays Basque. Un homme a notamment été arrêté près de Gérone.

L'arsenal rassemblé par les policiers espagnols
L'arsenal rassemblé par les policiers espagnols - Policia nacional de España

Les photos sont impressionnantes. Plus de 10.000 armes de guerre ont été saisies par les policiers espagnols, en Catalogne, au Pays Basque et en Cantabrie. Six personnes ont a été arrêtées, dont un homme à Olot, près de Gérone (Catalogne).

Fusils, pistolets, obus et mitrailleuses anti-aériennes : l'arsenal était destiné "au crime organisé et à des terroristes". La saisie a eu lieu en janvier, mais la police espagnole dit avoir eu besoin de plusieurs semaines pour faire l'inventaire de cette "énorme quantité d'armes".

Le groupe "achetait légalement de l'armement inutilisé, avant de le remonter et de le vendre ensuite au crime organisé et à des organisations terroristes", assure la police espagnole dans un communiqué.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Plus de 9.000 fusils réactivés

Les trafiquants présumés disposaient d'un atelier où ils "réactivaient" les armes acquises, dont plus de 9.000 fusils de type Cetme ayant équipé l'armée espagnole pendant des décennies, mais aussi "près de 400 obus et grenades".

La police affirme également avoir saisi des revolvers, des pistolets et des instruments pour falsifier les numéros de série des armes et leur documentation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess