Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

PHOTOS - A Dijon, les avocats "enterrent la Justice"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Une cinquantaine d'avocats des barreaux de Dijon et de Chalon-sur-Saône (71) ont simulé une procession funéraire dans les rues dijonnaises, entre la Cité Judiciaire et la Cour d'appel. Ils réclament le retrait de la réforme des retraites, qui prévoit la suppression de leur caisse spéciale.

Un cercueil en tête de cortège pour symboliser la "mort" de la justice
Un cercueil en tête de cortège pour symboliser la "mort" de la justice © Radio France - Soisic Pellet

Un cercueil et un défilé en silence pour "enterrer la justice et le barreau" explique une avocate, Emmanuelle Gay, qui exerce au barreau de Dijon. Une cinquantaine d'avocats sont de nouveau descendus dans la rue ce vendredi à Dijon, après déjà quatre semaines de mobilisation contre la réforme des retraites. Le problème : le retrait prévu par le gouvernement de leur caisse propre de retraite, la CNBF. Une caisse pourtant excédentaire et solidaire, qui fonctionne donc très bien selon eux. 

Les avocats craignent la disparition de plusieurs cabinets d'avocats, faute de moyens
Les avocats craignent la disparition de plusieurs cabinets d'avocats, faute de moyens © Radio France - Soisic Pellet

Des cotisations qui doublent 

Les avocats dénoncent notamment la hausse des cotisations, en passant au régime général. Du simple au double, de 14% à 28%. Un changement "impossible à supporter pour les jeunes avocats qui s'installent" assure Maître Gay. Mais même pour ceux qui exercent depuis longtemps, la charge sera lourde. Anne-Lise Lukec a fait le calcul : 7000 euros de plus par an alors qu'elle est installée depuis quinze ans. 

"Le doublement des cotisations, ça me coûtera 7000 euros de plus par an, à prendre sur mes bénéfices." - Maître Anne-Lise Lukec 

David Gourinat est avocat au barreau de Dijon. "Si on augmente les cotisations, les honoraires risquent d'augmenter à leur tour"
David Gourinat est avocat au barreau de Dijon. "Si on augmente les cotisations, les honoraires risquent d'augmenter à leur tour" © Radio France - Soisic Pellet

Le risque : la disparition de cabinets d'avocats, qui n'arriveront plus à payer leurs charges. Mais aussi la suppression progressive de l'aide juridictionnelle, destinée aux personnes les plus fragiles. "Les avocats qui la pratiquent vont se raréfier" affirme David Gourinat, avocat à Dijon.  

Les avocats ont installé des squelettes devant la Cour d'appel de Dijon
Les avocats ont installé des squelettes devant la Cour d'appel de Dijon © Radio France - Soisic Pellet
Choix de la station

À venir dansDanssecondess