Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - À Lézan, le camping du Mas des Chênes encore ravagé après les inondations

-
Par , , France Bleu Gard Lozère

France Bleu Gard Lozère est retourné à Lézan, 10 jours après les inondations qui ont frappé le département.

Le camping du Mas des Chesnes à Lézan, 11 jours après les inondations (Gard)
Le camping du Mas des Chesnes à Lézan, 11 jours après les inondations (Gard) © Radio France - Ludovic Labastrou

Le sous-préfet au champs, plus exactement au camping. Jean Rampon, sous-préfet d'Alès était ce mardi au camping du Mas des Chesnes à Lézan (Gard). Il y onze jours, ce camping de 180 places (tentes, mobil-homes et chalets sur 12 hectares) au bord du Gardon a été ravagé par une crue subite. Résultat : 2,20 mètres d'eau et 1,5 millions de dégâts, couverts par l'assurance en totalité ou en partie. Au total, 23 communes sont reconnues en état de catastrophe naturelle.

La zone était inondable, mais l'eau n'avait jamais débordé dans cette proportion.

"Quand vous avez investi toute une vie de travail, et qu'une vague en deux heures détruit tout." Christophe Fernandez, propriétaire du camping du Mas des Chesnes

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Au moins 15 millions d'euros de dégâts pour le millier de bâtiments endommagés lors de l'épisode cévenol, il y a une dizaine de jours, c'était le samedi 19 septembre. Ce chiffre provient de la réunion des assureurs concernés, ce mardi matin en préfecture, à Nîmes. Une étude récente montre qu'au cours des 20 prochaines années, les indemnisations des assurances liées aux inondations augmenteront de plus de 100 %, c'est à dire qu'elles seront multipliées par deux !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess