Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉO - A Rennes, l'église Sainte-Thérèse touchée par un deuxième incendie en 17 ans

mercredi 1 août 2018 à 6:19 - Mis à jour le mercredi 1 août 2018 à 8:37 Par Solène de Larquier, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Un incendie impressionnant dans la nuit de mardi à mercredi à Rennes : le clocher de l'église Sainte-Thérèse a pris feu vers 23h30. Les pompiers ont déployé de grands moyens pour maîtriser les flammes. Une partie du clocher s'est effondrée. L'incendie serait d'origine accidentelle.

Les pompiers ont déployé un bras élévateur de 34 mètres pour essayer d'atteindre le clocher embrasé de l'église Sainte-Thérèse
Les pompiers ont déployé un bras élévateur de 34 mètres pour essayer d'atteindre le clocher embrasé de l'église Sainte-Thérèse © Radio France - SDIS 35

Rennes, France

Les pompiers ont été mis au courant vers 23h30 ce mardi soir de l'incendie, par plus de 80 appels. Pour la plupart des habitants très inquiets de voir leur église brûler. La plupart sont venus voir les secours en action. Pierre est resté tard dans la nuit observer les pompiers à l'oeuvre. Devant ses yeux, une cinquantaine de pompiers en action avec les grands moyens : trois échelles et un bras élévateur de 34 mètres pour essayer d'atteindre le clocher embrasé. Impossible d'éteindre le feu depuis l'intérieur, le commandant Picaut gérait l'opération : "Il y avait un risque d'effondrement du clocher si on envoyait du personnel dans l'église. Ensuite, le foyer du feu était très élevé, ce qui était compliqué pour nous aussi." Le feu a pris dans le clocher, l'enjeu pour les pompiers étaient donc de le circonscrire au plus vite pour que le reste de l'édifice ne soit pas atteint ni les maisons aux alentours ou l'école située juste à côté. 

Ce fut chose faite vers 00h30 mais il a fallu attendre 2 heures et demi du matin pour qu'une équipe pénètre dans le bâtiment et puisse monter les escaliers menant au sommet du clocher pour éteindre les dernières braises. Une opération réalisée devant quelques habitants encore présents.

Un incendie probablement d'origine accidentelle 

L'origine précise de l'incendie n'a pas encore été déterminée mais il est possible que cela vienne d'un problème électrique. Par ailleurs, une antenne relais a été installée sur le toit il y a plusieurs jours mais aucun lien n'a encore été démontré. Les enquêteurs, en tout cas, privilégient la piste d'un incendie accidentel. Le diocèse n'a pas encore décidé s'il portait plainte. 

Mona et Marine ne pouvaient pas dormir, L'incendie a ravivé de mauvais souvenirs : "C'est l'église du quartier, un repère pour tout le monde ici, c'est un endroit vivant, les jeunes se retrouvent devant, c'est terrible de la voir brûler... pour la deuxième fois en plus" déplore Mona. En 2001, un premier feu avait détruit une bonne partie de l'édifice. Cette fois-ci, les pompiers ont pu limiter l'incendie au clocher et même empêcher les cloches de s'effondrer.

Le clocher de Sainte-Thérèse en feu cette nuit à Rennes - Radio France
Le clocher de Sainte-Thérèse en feu cette nuit à Rennes © Radio France - SDIS 35

Annie, habitante du quartier, est très touchée par l'incendie de son église.

La maire de Rennes, Nathalie Appéré s'est rendue sur place : "Je tenais à constater les dégâts et voir s'il fallait prendre des mesures mais heureusement le feu a été circonscrit. Je tiens à féliciter les pompiers de leur efficacité et mobilisation pour cette église chère aux Rennais." Comme tous les habitants croisés sur place, la maire a évoqué le terrible incendie de 2001. Elle a d'ailleurs discuté avec le vicaire général, le père Henri Chesnel et s'est engagée : "La ville sera bien sûr présente auprès du diocèse, propriétaire de cette église, pour la reconstruction." Près du vicaire, le père Léopold Diendéré. Invité pour quelques jours, c'est lui qui était en charge de la paroisse : "Quand j'ai vu les petits crépitements, j'ai cru que c'était des pétards puis ça s'est aggravé et lorsque j'ai ouvert les fenêtres, j'ai vu que ça n'allait pas du tout. J'ai tout de suite prévenu le curé. Les pompiers sont arrivés très vite et je leur suis reconnaissant..." glisse-t-il avant de s'arrêter, ému.

La maire de Rennes, Nathalie Appéré, s'est rendue sur place, cette incendie lui a rappelé celui du 23 septembre 2001.

Les équipes sont restées sur place toute la nuit pour sécuriser les lieux. Pour le moment, l'origine du feu n'est pas connue. L'une des hypothèses pourrait être un problème de courant puisque les cloches fonctionnent à l'électricité mais aucune piste n'est écartée.

Reportage auprès des habitants qui ont assisté au travail des pompiers tout au long de la nuit devant l'église Sainte-Thérèse à Rennes