Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉO - Affaire Benalla : Libération diffuse les images d’une autre interpellation polémique

vendredi 27 juillet 2018 à 20:13 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Le journal Libération a dévoilé ce vendredi une nouvelle vidéo dans laquelle on voit Alexandre Benalla et Vincent Crase intervenir trois heures avant les événements de la place de la Contrescarpe, dans le Ve arrondissement de Paris.

Deux nouvelles plaintes pour violences ont été déposées contre Alexandre Benalla après la diffusion d'une nouvelle vidéo vendredi 27 juillet 2018.
Deux nouvelles plaintes pour violences ont été déposées contre Alexandre Benalla après la diffusion d'une nouvelle vidéo vendredi 27 juillet 2018. © AFP - Thomas SAMSON

L'affaire Benalla n'a pas fini de secouer l'exécutif. Dans une nouvelle vidéo diffusée ce vendredi par le journal Libération et tournée trois heures avant celle où l'on voit l'ex-collaborateur de l'Elysée malmener des manifestants dans le V e arrondissement de Paris le 1er mai, Alexandre Benalla semble procéder à une interpellation.

Deux nouvelles plaintes déposées

Sur les images, on distingue deux manifestants, un jeune homme et une jeune femme, et trois personnes qui "ressemblent fortement" à Alexandre Benalla, Vincent Crase (un gendarme réserviste salarié de La République en marche lui aussi mis en examen notamment pour "violences en réunion") et Philippe Mizerski (policier chargé d'encadrer Alexandre Benalla le 1er mai), a indiqué l'avocat de la jeune femme, Grégory Saint-Michel, à franceinfo.

La scène se déroule dans le jardin des Plantes, le 1er mai. Les deux jeunes manifestants demandent leur chemin à ce qu'ils pensent être des policiers mais lorsque l'un des trois hommes s'aperçoit que la jeune femme filme avec son téléphone portable, les choses s'enveniment

D'après son avocat, "à partir de ce moment-là, quelqu'un a sauté sur elle, l'a ceinturée, l'a plaquée contre un arbre pour lui essayer de lui prendre son portable, lui demandant d'arrêter de filmer." Toujours selon Me Grégory Saint-Michel, la personne a effacé les vidéos prises par la jeune femme. Quant au jeune homme, il a été "balayé et projeté au sol. Quelqu'un a dit 'emmenez-le pour violences policières !'", d'après l'avocat. 

Les deux manifestants ont déposé plainte contre X pour "violences volontaires par personnes dépositaires de l’autorité publique en réunion", "usurpation de signes réservés à l’autorité publique aggravé par le fait qu’ils facilitent la commission d’un délit", "usurpation de fonctions", "atteinte à la liberté, "dégradation de biens", et "introduction frauduleuse dans un système de traitement de données".

  - Visactu
© Visactu