Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉO - De nouvelles images mettent en cause les conditions d'abattage à Alès

lundi 21 mai 2018 à 9:12 Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault et France Bleu

Brigitte Bardot et l'humoriste montpellierain Rémi Gaillard dévoilent ce lundi une vidéo tournée en caméra cachée à l'abattoir d'Alès. Images qui confirmeraient que malgré le scandale dénoncé en 2015 par l'association L214, le scandale se poursuit.

L'abattoir d'Ales à nouveau dans la tourmente
L'abattoir d'Ales à nouveau dans la tourmente © Maxppp -

Alès, France

Déjà épinglé en 2015, l'abattoir d'Alès est à nouveau dans la tourmente. Brigitte Bardot et l'humoriste Rémi Gaillard ont posté sur internet ce lundi de nouvelles images effroyables sur les conditions d'abattage dans cet établissement municipal Gardois.

Des vaches vivantes suspendues par la patte ou un cochon battu parce qu’il fuit

Des images terribles tournées, affirme-t-on, en caméra cachée, en février 2018. Malgré le précèdent scandale en octobre 2015, les conditions d'abattage ne semblent pas, selon l'association animaliste L 214, s'être améliorées. 

Brigitte Gothière, de l'association L 214

Il n'y aura pas de procès du scandale en octobre 2015 de l'abattoir d'Alès

Concernant le scandale de 2015 à Alès, l'association vient d'apprendre qu'il n'y aura pas de procès en correctionnelle. Le procureur n'ayant retenu que de simples entorses au règlement. L' "affaire" sera jugée par le tribunal de police le 8 octobre 2018.  L214 envisage toutes les voies de recours pour faire annuler cette décision. 

Il faut des vidéos obligatoires dans les abattoirs

L 214 espère que ces nouvelles images "volées" à Alès pousseront les députés à voter l'obligation de la vidéo dans les abattoirs. Une disposition prévue par la loi Falorni mais abandonnée depuis. Cette loi arrive devant l'assemblée nationale cette semaine.  

Il faute que les députés votent comme le souhaitent les français.