Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des coups de feu entre gens du voyage et agriculteurs en Essonne

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Une trentaine de caravanes s'est installée au Coudray-Montceaux (Essonne) dans un champ de céréales. Les agriculteurs ont voulu les y déloger ce lundi en dispersant du purin. Les gens du voyage ont répliqué en tirant plusieurs coups de feu. Les agriculteurs ont alors décidé de bloquer l'A6.

Mobilisation des agriculteurs contre l'occupation d'une parcelle privée
Mobilisation des agriculteurs contre l'occupation d'une parcelle privée - Agriculteur

Le Coudray-Montceaux, France

Après avoir été expulsé d'un terrain de la commune par une décision de justice, une communauté de gens du voyage s'est installée ce dimanche au Coudray-Montceaux (Essonne) dans un champ de céréales. L'agriculteur, propriétaire de la parcelle, a aussitôt prévenu ses collègues qui ont veillé toute la nuit "pour éviter que les gens du voyage ne se branchent à son compteur électrique". 

Ce lundi, d'autres agriculteurs sont appelés en renfort pour épandre du fumier sur ce champ et tenter de faire cesser cette occupation illégale. Dans une vidéo filmée par un des agriculteurs, on voit clairement un homme sortir son fusil. Au total, cinq coups de feu ont été tirés. Nicolas Galpin, agriculteur dans la commune voisine d'Auvernaux était sur son tracteur quand "certaines personnes des gens du voyage ont sorti trois fusils, ils ont visé la cabine mais finalement ils ont tiré en l'air. Tout ça, avec la bénédiction du Préfet ou des autorités qui laissent faire et c'est ça qui nous révolte le plus".

"S'il n'y a que la méthode des gens du voyage qui fonctionne, on va faire pareil !"

Suite à ces coups de feu, aucun des membres de cette communauté des gens du voyage n'est interpellé. Quant à l'occupation du terrain, aucune solution n'est trouvée. Les agriculteurs décident alors de bloquer l'autoroute. "Oui, là on s'est dit, on va certes déranger les automobilistes mais finalement s'il n'y a que la méthode des gens du voyage qui fonctionne, on va faire pareil ! Et à partir de là, la Préfecture a commencé à trouver des terrains pour les accueillir". Les gens du voyage sont donc arrivés dans la nuit de lundi à mardi sur un nouveau terrain réquisitionné par la Préfecture de l'Essonne. Un terrain sur un site classé Seveso, qu'il vont devoir quitter dans les jours qui viennent. C'est en tout cas la promesse du Préfet au maire de la commune.  

Le site choisi pour accueillir les gens du voyage en urgence est "dangereux et insalubre" 

François Gros, le maire (SE) du Coudray-Montceaux qui se dit "tout à fait solidaire avec les agriculteurs", a écrit ce mardi au Préfet de l'Essonne pour lui rappeler, concernant le site choisi, que le 15 janvier 2019 il avait déjà alerté la Préfecture "du caractère dangereux et plus qu'inapproprié des lieux : présence de réseaux d'électricité et de deux postes reliés ensemble par un tunnel sous ce même terrain avec puits qui alimentent tout le Sud Essonne. De même, suite à la destruction des algécos de chantiers, les fers tranchants représentent une grande dangerosité potentielle et notamment pour les enfants. Ce site est insalubre et impropre à l'hébergement de qui que ce soit".

Choix de la station

France Bleu