Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Disparition de Lucas Tronche

VIDÉO - Disparition de Lucas : trois ans d’enquête

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse, France Bleu
Bagnols-sur-Cèze, France

Lucas a disparu le 18 mars 2015 aux alentours de 17h alors qu’il quittait son domicile à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard. Ce dimanche, cela fera trois ans. Retour sur une enquête particulièrement médiatisée et une très forte mobilisation des bénévoles.

Lucas Tronche a disparu le 18 mars 2015, il y a trois ans.
Lucas Tronche a disparu le 18 mars 2015, il y a trois ans. © Maxppp -

Lucas Tronche a disparu le 18 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze (Gard), alors qu'il se rendait à un cours de natation. Le jeune Lucas Tronche a 15 ans quand il disparaît, le mercredi 18 mars 2015, à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard. Il devait se rendre à un cours de natation à la piscine de Laudun-l’Ardoise, mais il n’a jamais rejoint son frère. L'enquête a été confiée au SRPJ de Montpellier. Ce dimanche marque la troisième année de sa disparition. Durant cette longue période, la médiatisation a été très forte avec notamment une grande campagne nationale d'affichage organisée en août 2016 avec la diffusion de 700 panneaux Decaux. La mobilisation des bénévoles a également été très importante.

Dans les jours qui ont suivi la disparition, plus de 500 personnes se sont mobilisées et ont participé aux recherches. Les bénévoles se sont très vite organisés, un site internet dédié à Lucas a été créé "retrouvons-lucas.fr", des comités d'affichage se sont montés dans plus d'un millier de villes en France. 

Plus d'un an après la disparition de leur fils, fin mars 2016, les parents de Lucas reçoivent un message qui affirme que leur enfant va bien. Ce n'est pas la première fois qu'ils reçoivent un tel message. En octobre 2015, il avait déjà reçu une lettre anonyme. Mais ce qu'ils attendent, c'est de recevoir un signe directement de la part de leur fils.

Une campagne d’affichage nationale

D’août à octobre 2016, une nouvelle campagne d’affichage est lancée. C'est une première en matière de recherche de personne disparue. Dans toute la France, 700 panneaux Decaux de quatre mètres sur trois sont mis gratuitement à la disposition de l'association « Retrouvons Lucas ». Dans plus de 500 stations-service, à partir de fin octobre 2016, un spot publicitaire de dix secondes est diffusé. Près de neuf millions d'automobilistes ont vu le visage de Lucas en faisant le plein d'essence.

La police nationale relance un appel à témoins en septembre 2017 et interpelle le corbeau à son domicile. Il a été condamné en octobre 2017 à un an de prison ferme et un an avec sursis. Il est bien le seul auteur des lettres anonymes, mais il n'est pas du tout impliqué dans la disparition de Lucas.

Le rendez-vous est donné place Mallet à Bagnols-sur-Cèze, ce samedi 17 mars à 11 heures, pour créer une mosaïque géante de la solidarité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess