Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Double meurtre dans les Cévennes

VIDEO - Double meurtre dans les Cévennes : "on a perdu deux pièces importantes du Lego, on va reconstruire"

Alors que le village des Plantiers (Cévennes, Gard) se réveille encore sous le choc, entre le double homicide mardi et l'arrestation vendredi soir du meurtrier présumé, le maire de la commune se confie sur France Bleu Gard Lozère.

Bernard Mounier, le maire des Plantiers, dans les Cévennes (Gard)
Bernard Mounier, le maire des Plantiers, dans les Cévennes (Gard) © Radio France - Grégory Jullian

Le maire des Plantiers, Bernard Mounier, rend ce samedi matin un nouvel hommage aux victimes du double meurtre commis mardi sur sa commune (Gard), dans les Cévennes. Il confie aussi à France Bleu Gard Lozère son désir de "reconstruire" son village et ses habitants, malgré le traumatisme. Le meurtrier présumé, Valentin Marcone, 29 ans, s'est rendu aux gendarmes en fin de journée ce vendredi.

Luc Teissonnière était le patron de la scierie des Plantiers. "J'étais assez admiratif de sa trajectoire, explique Bernard Mounier. Il a créé une entreprise. Il a vécu des moments difficiles, l'économie des entreprises ce sont des hauts et des bas. Il s'en est sorti, il était dans une phase ascendante. Il avait trois salariés et lui-même. C'était une TPE, mais pour nous un pôle économique important". Luc Teissonnière, 55 ans, marié et père de deux enfants, avait créé son entreprise en 1992. Sa scierie est spécialisée dans le bois de châtaigniers.

La seconde victime : Martial Guerin, 32 ans, salarié de la scierie. "Martial, je connais sa compagne, j'ai eu l'occasion de parler avec elle". Il avait apparemment essayé de s’interposer au moment des premiers coups de feu sur Luc Teissonnière.

"On a perdu deux pièces importantes du Lego, mais avec les briquettes qu'il nous reste, on va reconstruire une belle maison", Bernard Mounier, maire des Plantiers, au micro FB Gard Lozère

Ce samedi matin, le procureur de la République de Nîmes a confirmé que la garde à vue du suspect se déroulait à Nîmes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess