Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Fusillade devant une mosquée de Brest : l'imam blessé s'exprime sur Youtube

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

L'imam Rachid El Jay va bien. Il le dit dans une vidéo postée sur sa chaîne Youtube ce samedi. L'imam remercie tous ceux qui l'ont soutenu et lance un message de paix deux jours après avoir été blessé lors de la fusillade devant la mosquée de Pontanézen à Brest.

L'imam a été blessé à la main et à la jambe.
L'imam a été blessé à la main et à la jambe. - Capture d'écran Youtube.

L'imam Rachid El Jay donne de ses nouvelles sur sa chaîne Youtube. Il dit être en bonne santé et remercie tous ceux qui l'ont soutenu. Il est sorti du bloc opératoire ce samedi.

Je tiens à remercier sincèrement tous ceux qui me soutiennent. Les personnes étant de confession musulmane ou non. Que la paix soit sur vous."

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Jeudi 27 mai, en fin de journée, un jeune homme a ouvert le feu devant la mosquée de Pontanézen, à Brest. L'imam et un de ses fidèles ont été blessés. L'auteur présumé des tirs a été retrouvé mort quelques heures plus tard.

La piste de l'attentat a été totalement écartée vendredi. Le tireur n'avait aucun lien avec une organisation terroriste, il s'agirait d'un "déséquilibré" selon les premiers éléments de l'enquête. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess