Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉO - Grandes marées : coefficient 111 attendu, six conseils pour éviter d'être piégé par la mer

lundi 10 septembre 2018 à 15:01 - Mis à jour le lundi 10 septembre 2018 à 17:03 Par La rédaction, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu Picardie et France Bleu

Un coefficient de marée de 111 est attendu ce mardi 11 septembre 2018 sur le littoral. La préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord renouvelle ses conseils de prudence alors que plusieurs personnes ont été sauvées in extremis ce week-end sur les plages de la Manche et de la Mer du Nord.

Plusieurs personnes ont été piégées par la marée ce week-end en Normandie (iillustration).
Plusieurs personnes ont été piégées par la marée ce week-end en Normandie (iillustration). © Radio France - Catherine Grain

Normandie, France

Un coefficient de 111 ce mardi 11 septembre 2018 : c'est la plus importante grande marée de l'année. Il y en a pour jusqu'à jeudi et, le beau temps aidant, les secours en mer ont déjà été très sollicités ce week-end. Plusieurs personnes ont été surprises par la montée des eaux et incapables de revenir sur la terre ferme par leur propre moyens. La préfecture maritime Manche-Mer du Nord renouvelle donc ses appels à la prudence. La température de l'eau oscille actuellement entre 17 et 19 degrés. Le temps de survie d'un individu de constitution moyenne varie entre deux et sept heures. 

Attention à la vase

Dimanche soir, vers 19h, à Saint Jean-le-Thomas dans la Baie du Mont-St-Michel, les secours sont allés chercher deux personnes coincées les pieds dans la vase. L'une avait commencé à se dégager à l'arrivée des pompiers. L'autre a été extraite alors qu'elle avait de l'eau jusqu'à la taille. Il a fallu l'hélitreuiller pour la transporter ensuite à l’hôpital d'Avranches. Cette marée d'un coefficient de 105 a aussi mobilisé les secours à Tracy-sur-Mer dans le Calvados pour une personne bloquée au pied d’une falaise dans une zone rendue inaccessible par la montée rapide des eaux. Blessée au cou et à la tête, elle a été récupérée par le zodiac des pompiers et transportée vers le centre hospitalier de Bayeux. 

Deux interventions parmi beaucoup d'autres : deux promeneuses se sont aussi retrouvé isolées par la marée montante à 300 mètres du rivage à Pirou, encore dans la Manche. Dans le Calvados, c'est à Houlgate qu'il a fallu sauver samedi après-midi une femme de 55 ans et un homme qui était parti à sa rencontre. Dimanche, dans la baie de Somme, c'est un nageur en difficulté qui a été signalé entre Fort Mahon et Quend. Il est finalement rentré sain et sauf par ses propres moyens mais l'hélicoptère de la marine a tout de même effectué un vol de reconnaissance pour s'assurer que personne d'autre n'avait besoin de secours. La prudence est donc plus que jamais de mise en ce début du mois de septembre. La mer est plus dangereuse qu'on ne le croit, même quand il fait grand beau temps comme cela va être le cas cette semaine.