Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉO | Hostun, dans la Drôme, envahie par les chenilles et papillons

lundi 17 août 2015 à 4:06 - Mis à jour le lundi 17 août 2015 à 10:17 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Drôme Ardèche

Depuis le mois de mai, la commune d’Hostun est envahie par la pyrale du buis. Cette chenille importée d’Asie dévore les buis du massif des Monts du Matin et fait craindre au maire la disparition des arbres. Et lorsque ces chenilles se transforment en papillon, ils débarquent par centaines dans les habitations, attirés par la lumière.

Pyrale du buis papillon
Pyrale du buis papillon © Radio France

À Hostun, les buis verdoyants se transforment peu à peu en arbres secs et bruns. Un désastre pour cette commune dont les habitants étaient autrefois appelés les "racles buis". La responsable, c’est la pyrale du buis. Cette chenille originaire d’Asie a été importée accidentellement en France en 2008, en Alsace d'abord, avant de se développer dans d’autres régions de France.

 

Un parfait garde-manger

Très vorace, elle semble avoir trouvé dans le massif des Monts du Matin, surplombant la commune, un parfait garde-manger. Et c’est la première année que les dégâts sont si importants . "Les deux tiers de la commune sont couverts de montagne, soit presque 12 km2 où le buis est présent" , explique le maire Bruno Vitte. "Avant, la pyrale ne s’attaquait qu'aux buis d’ornements. Maintenant ceux de la forêt sont aussi touchés".

**

Aucun traitement à grande échelle

Le buis est un arbre résistant et devrait repartir, mais le maire est pessimiste pour l’avenir. Il craint que les attaques répétées de la pyrale n’aient raison des arbres . Avec tous les problèmes que cela implique. « Avec un été sec et chaud comme on a, il suffirait d’un mégot mal éteint pour que le feu parte », confie Bruno Vitte. À long terme, la disparition des buis fait aussi craindre un éboulement des sols karstiques du massif des Monts du Matin. Et selon le maire, qui a contacté différents services environnementaux, il n'existerait pas de traitement à grande échelle pour lutter contre la pyrale.

Pyrale du buis 2 - Radio France
Pyrale du buis 2 © Radio France

 

"On a vécu des scènes hitchcockiennes"

Bruno Vitte, maire de la commune.

Autre conséquence de cette invasion : les chenilles devenues papillons de nuit  viennent troubler le calme des soirées d'été . Attirés par la lumière, ils s'agglutinent par centaines sur les terrasses , dans les maisons et les salles de bain. "Le soir quand je rentre chez moi, j'en suis reduit à me couvrir le visage avec mon tee-shirt parce que je marche dans une nuée de papillons" , explique Jacques, habitant de la commune depuis toujours.

 

"On a vécu des scènes hitchcockiennes, sauf qu'à la place des oiseaux c'est les papillons. La nuit tombée, vous ne pouvez plus allumer une lumière ", s'alarme le maire Bruno Vitte. Et la journée les petites bêtes trouvent refuge dans les endroits sombres  et frais.

Le plafond du sous-sol du restaurant  le Charbert est tapissé de papillons blancs . Sylvain, le gérant, essaie de les chasser, avec une technique bien à lui. "On les aspire, à l'aspirateur, ça prend du temps mais on a pas le choix. "

Pyrale du buis 3 - Radio France
Pyrale du buis 3 © Radio France

 

Ces papillons ne sont pas dangereux mais très nombreux. Chaque pyrale du buis peut pondre jusqu'à 900 oeufs en quelques mois.