Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉO - "Je suis triste et inquiète pour l'homme que j'aime" : Isabelle Balkany réagit à l'incarcération de son mari

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Isabelle Balkany, elle-même condamnée à trois ans de prison ce vendredi, a réagi à l'incarcération de son mari. Les époux ont été jugés coupables de "fraude fiscale aggravée" par le tribunal correctionnel de Paris.

Isabelle Balkany arrive au tribunal, le 13 septembre 2019.
Isabelle Balkany arrive au tribunal, le 13 septembre 2019. © Maxppp -

Isabelle Balkany a réagi à l'incarcération de son mari, Patrick, ce vendredi. Jugés coupables de "fraude fiscale aggravée", les époux ont tous deux écopé d'une peine de prison ferme, mais seul le maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) a été conduit à la prison de la Santé à la sortie de l'audience. Un mandat de dépôt avait en effet été demandé à son encontre.

"Je pensais que l'on plaçait sous mandat de dépôt quelqu'un qui représentait un danger pour l'ordre public ou qui pourrait quitter la France subitement", a-t-elle déploré auprès de BFMTV. "Ce n'est évidemment pas le cas de mon époux". "Je suis triste et inquiète pour l'homme que j'aime depuis 43 ans [...]", a-t-elle ajouté, "nous avons reçu une éducation qui nous a donné la conviction que lorsque l'on commet une faute il faut l'assumer, [...] encore faut-il que la sanction soit proportionnée".

Sur RTL, Isabelle Balkany s'est également dite "angoissée" pour la "santé physique" de son mari, affirmant qu'il souffre d'une tumeur potentiellement cancéreuse à la hanche.

Condamnée, Isabelle Balkany n'ira pas en prison

Patrick Balkany, 71 ans, a été condamné à quatre ans de prison avec incarcération immédiate. Le maire de Levallois-Perret est arrivé vers 14h45 à la prison parisienne de la Santé pour y être incarcéré. Il est arrivé dans une voiture banalisée, escortée de trois policiers. Il va être placé en détention dans un quartier pour personnes vulnérables, qui n'est toutefois pas un quartier spécifique pour "VIP". Il a par ailleurs déjà déposé une demande de remise en liberté.

Isabelle Balkany, épouse de Patrick et première adjointe à Levallois-Perret, a de son côté été condamnée à trois ans de prison ferme mais sans mandat de dépôt, le tribunal tenant compte de son état de santé au moment du procès. Elle n'y avait pas assisté, convalescente après une tentative de suicide début mai. Le couple a également été condamné à dix années d'inéligibilité et dix ans d'interdiction de gérer une société. Les époux vont faire appel.

Après ce premier jugement du volet "fraude fiscale", un autre jugement est attendu le 18 octobre prochain, dans le second volet de ce procès très médiatique, consacré cette fois aux délits de blanchiment et de corruption pour lesquels les époux Balkany sont également poursuivis. Un jugement qui s'annonce encore plus risqué pour Patrick Balkany, contre qui sept ans de prison, l'incarcération immédiate et la confiscation de tous ses biens, ont été requis.

Choix de la station

France Bleu