Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉO - L’évêque de Nice s'exprime pour la première fois sur le dossier du prêtre accusé de pédophilie

vendredi 11 janvier 2019 à 10:26 Par Fabien Fourel, France Bleu Azur

L’évêque de Nice, Monseigneur André Marceau était l'invité de France Bleu Azur ce vendredi matin. Il s'est exprimé pour la toute première fois sur le dossier du prêtre niçois accusé d'agressions sexuelles sur mineurs.

Monseigneur Marceau
Monseigneur Marceau © Radio France - Fabien FOUREL

Alpes-Maritimes, France

Il rompt le silence après plusieurs mois d’enquête. L’évêque de Nice, Monseigneur André Marceau s'explique ce vendredi matin après les accusations à l'encontre d'un des prêtres de son diocèse. Le père Jean-Marc Schoepff accusé d'agressions sexuelles sur mineurs et mis en examen dans cette affaire. Dans ce dossier sept plaignants ont été recensés. Le premier, Thomas Bidart a informé le procureur et l’évêque en février 2017, l’évêque a attendu septembre 2017 pour suspendre le prêtre. Pourtant, il affirme avoir réagi à temps

"J'ai agi chaque fois que j'ai eu des informations et j'ai pris la décision qui s'imposait en septembre quand l’enquête a été ouverte." L’évêque de Nice. 

L’évêque appelle les éventuelles autres victimes à se faire connaitre auprès de la justice. Il tempère aussi. 

C'est un homme qui était, au dire de ses paroissiens, très aimé, il a pu avoir des actions positives aussi, il ne faut pas l'effacer. Toutefois s'il y a eu des manquements on ne doit pas laisser passer." 

Regardez l'interview