Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - L'intelligence artificielle pour repérer les voleurs dans les magasins

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Une entreprise parisienne a mis au point un logiciel branché sur la vidéosurveillance qui aurait pu être bien utile au Monoprix de Montpellier, récemment victime d'un important vol d'alcool. Ce logiciel détecte en effet les voleurs.

Les voleurs sont repérés selon les gestes qu'ils font dans le magasin
Les voleurs sont repérés selon les gestes qu'ils font dans le magasin - Capture d'écran - Veesion

La semaine dernière, et en début de semaine, le magasin Monoprix du Polygone à Montpellier a été victime d'un vol impressionnant de bouteilles d'alcool (du Champagne du whisky et du vin), il y en avait pour près de 4.000 euros.

Ce voleur, repéré lors du deuxième vol par les vigiles, aurait pu aussi être repéré directement par un "détecteur de vols".  Il s'agit un produit inventé par une entreprise parisienne Veesion, et commercialisé depuis quatre mois dans environ 80 magasins en France. C'est un petit serveur à brancher sur les caméras de vidéosurveillance qui repère tout seul les gestes suspects par l'intelligence artificielle.

L'algorithme repère l'humain, ses gestes, son environnement pour déterminer une probabilité de vol en temps réel

"C'est un algorithme qui possède plusieurs briques qui fonctionnent ensemble et permettent de dire à tout instant s'il y a eu un geste qui peut être associé à du vol à l'étalage ou pas. Il y a une brique qui repère l'humain, une autre localise les membres sur ce corps humain, une autre qui repère les objets d'intérêt, le caddie, un sac à main, un chariot de courses, le rayon en lui-même, les articles qui sortent du rayon. Et ces briques fonctionnent ensemble pour donner une probabilité de vol à chaque instant. Ensuite, les collaborateurs du magasin ont une appli mobile qui reçoit au fil de l'eau les vidéos dès qu'un geste suspect a été repéré" explique Benoit Koenig, directeur de l'entreprise Veesion.

Benoit Koenig, directeur de l'entreprise Veesio

Choix de la station

À venir dansDanssecondess