Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vidéo L214 à Sobeval : tout est en règle a priori dans l'abattoir pour la préfecture de Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

La préfecture de Dordogne réagit ce mercredi 19 février avant la publication de la vidéo d'L214 qui met en cause les abattoirs de la Sobeval à Boulazac. Selon le préfet, "il n'y a pas de mise en évidence de non conformité à la réglementation au premier visionnage" dans les images de l'association.

la préfecture de dordogne
la préfecture de dordogne © Radio France - Valerie Dejean

L214 a publié ce jeudi 20 février une nouvelle vidéo à deux jours du début du Salon de l'Agriculture à Paris. Ces images mettent en cause les abattoirs de la Sobeval à Boulazac. L'association anti-spéciste va porter plainte pour cruauté sur les animaux. Elle affirme qu'il y a des manquements à la réglementation dans l'abattage des veaux et demande la fermeture administrative du site. 

Une vidéo de 6 heures visionnée par les services de l'Etat

La Préfecture de Dordogne réagit dans un communiqué. Elle affirme qu'après un premier visionnage, rien ne permet de dire qu'il y a des manquements au règlement. 

L214 estime que les animaux ne sont pas assez immobilisés. Sur la vidéo, on voit des veaux qui bougent après l'abattage. L'association déclare qu'ils sont encore conscients, pour la Préfecture de la Dordogne il s'agit de "réflexes musculaires et de spasmes post-mortem". "La mort cérébrale est vérifiée" avant la suspension de l'animal affirme la Préfecture. 

L214 met en cause également les conditions de certains abattages rituels pour la viande casher et halal. Selon elle, "la plupart des veaux sont tués sans étourdissement". La préfecture affirme que cet abattage est réalisé "par des opérateurs formés et habilités" et qu'il est particulièrement contrôlé.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess