Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Vidéo L214 : l’entreprise Drôme Cailles placée en liquidation judiciaire

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Des vidéos tournées par l’association L214 dans l’élevage de Drôme Cailles avaient créé l’émoi. Cinq mois après la diffusion de ces images, le tribunal de commerce de Romans-sur-Isère prononce la liquidation judiciaire de la société de Montoison.

L'entreprise Drôme Cailles a été crée en 1970.
L'entreprise Drôme Cailles a été crée en 1970. © Radio France - Victor Vasseur

Montoison, France

Elle n’aura pas réussi à se relever après la diffusion de la vidéo de l’association L214. Drôme Cailles est placée en liquidation judiciaire. En mars dernier, l’association publiait des images de l’élevage. On y voit des cailles déplumées et entassées les unes sur les autres.

Une quarantaine de salariés concernés

"Je suis très affecté par cette triste nouvelle" confie le maire de Montoison Claude Trichard. "L’association L214 a fait beaucoup de mal. Je regrette ce drame subi par les 40 salariés."

Certains salariés travaillaient chez Drôme Cailles depuis des années. Le maire poursuit : "Les plus à plaindre, c’est eux. Ils auront beaucoup de mal à retrouver un travail dans le coin. L’entreprise c’était leur raison d’être.

Drôme Cailles a été créée en 1970, puis reprise en 2012 par des entrepreneurs drômois. "C’est une société emblématique de la commune" précise le maire, "on parlait des cailles de Montoison". Le maire qui conclut : "On perd une entreprise phare."

Après la diffusion de la vidéo à Drôme Cailles, la préfecture avait ordonné une enquête administrative. L'inspection avait conclu que les conditions d'élevage étaient conformes.