Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

VIDÉO - Jugé pour avoir tiré sur un taureau à cause du bruit de ses cloches

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Le tribunal de police d'Alès examine le 7 octobre une affaire peu banale : un ancien gendarme est soupçonné d'avoir tiré sur un taureau dans une pâture près d'Anduze (Gard). Il n'aurait pas supporté le bruit des cloches. Et les plombs dans l'arrière-train de Lapinou l'empêcheraient de se reproduire.

Des animaux qui dérangent le voisinage en Cévennes.
Des animaux qui dérangent le voisinage en Cévennes. © Radio France - Ludovic Labastrou

Alès, France

Une histoire de maltraitance pas banale devant le tribunal de police d'Alès le 7 octobre. Face à face, un ancien gendarme soupçonné d'avoir tiré au plomb sur un taureau, et Claude Méjean, éleveur à Saint-Jean-de-Crieulon, dans le secteur d'Anduze, qui se retrouve avec un animal quasiment incapable de se reproduire. Au centre du conflit, les cloches des vaches qui dérangent une partie du voisinage depuis des années. La querelle est montée d'un cran.

5.000 euros en dédommagement seront réclamés

Tout démarre par un bruit de cloches en 2012. Des vaches appartenant à Claude Méjean paissent tranquillement sur les hauteurs d'Anduze, mais gênent le voisinage, tous des locaux. L'affaire se tasse et resurgit des mois après avec des vaches trouvées plombées. Puis le brave Lapinou, un taureau Limousin, plombé aussi et qui, depuis, éprouve quelques difficultés à faire son travail de reproducteur. 

En juin 2018, Claude Méjean affirme avoir trouvé l'auteur de cette "atteinte manifeste à la virilité". L'auteur supposé, un natif du coin par ailleurs gendarme à la retraite, reconnait les tirs mais "seulement pour effrayer les bêtes". 

Les faits sont "largement constitués et inacceptables" dit Maître Nordine Tria, l'avocat de l'éleveur. Pour son client, il tentera d'obtenir 5.000 euros de dédommagement. Quant à Lapinou, il traîne son œil triste et sa morphologie maigrichonne à Saint-Jean-de-Crieulon sans manifester d'autre appétit que pour le fourrage.

Claude Méjean et Lapinou pas au top de sa forme. - Radio France
Claude Méjean et Lapinou pas au top de sa forme. © Radio France - Ludovic Labastrou
Maître Nordine Tria, "quand on a un souci, on s'adresse à la justice". - Radio France
Maître Nordine Tria, "quand on a un souci, on s'adresse à la justice". © Radio France - Ludovic Labastrou
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu