Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Incendie des locaux de France Bleu Isère à Grenoble

VIDÉO - Les images impressionnantes des locaux de France Bleu Isère, ravagés par un incendie criminel

lundi 28 janvier 2019 à 14:57 - Mis à jour le lundi 28 janvier 2019 à 14:58 Par Thibaut Lehut et Denis Souilla, France Bleu, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu Drôme Ardèche

Les locaux de France Bleu Isère ont été partiellement détruits dans la nuit de dimanche à lundi, à Grenoble, par un incendie d'origine criminelle qui n'a blessé personne. Les images filmées à l'intérieur de la station sont impressionnantes.

Une quinzaine d'hommes sont intervenus pour éteindre l'incendie.
Une quinzaine d'hommes sont intervenus pour éteindre l'incendie. © Radio France - Virginie Salanson

Grenoble, France

France Bleu Isère privée d'antenne : les locaux de la radio ont été partiellement détruits dans la nuit de dimanche à lundi à Grenoble par un incendie "d'origine criminelle" qui n'a blessé personne. Une quinzaine d'hommes sont intervenus pour éteindre les flammes. 

Pour la radio, qui reprendra la diffusion de ses programmes à partir de 17h dans les locaux de France 3 Alpes, l'origine criminelle du sinistre "ne fait guère de doute" : il y a eu deux départs de feu à l'intérieur des locaux et une porte d'entrée a été fracturée. La police, qui a ouvert une enquête, a confirmé cette hypothèse. Les images tournées dans les locaux par nos équipes sont impressionnantes.

"Tout le rez-de-chaussé du bâtiment, +l'open space+, avec les bureaux des animateurs, des journalistes, est en partie détruit. Mais ce sont surtout des dégâts qui ont été causés dans tout le système électrique. Ça va prendre beaucoup de temps pour avoir un diagnostic précis", a souligné le rédacteur en chef de France Bleu Isère Léopold Strajnic. 

Selon lui, "aucune menace" n'avait été exprimée contre France Bleu Isère et aucune revendication n'a été formulée pour l'instant.