Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

VIDÉO - Manifestation en baie de Saint-Brieuc contre le parc éolien

Une cinquantaine de bateaux de pêche se sont mobilisés ce lundi 18 mai en baie de Saint-Brieuc pour dire leur opposition à la construction du parc éolien alors que RTE venait mener une série de sondages.

Les bateaux ont encerclé le navire en charge des études scientifiques.
Les bateaux ont encerclé le navire en charge des études scientifiques. - Armement Bel Horizon

Ils sont venus de toute la baie pour dire leur colère. Dès 9h ce lundi 18 mai, près d'une cinquantaine de bateaux de pêche, selon les témoignages recueillis sur place, se sont rassemblés en baie de Saint-Brieuc. Ces pêcheurs sont venus dire leur opposition à l'implantation d'un parc éolien au large du littoral costarmoricain.

Les professionnels de la mer n'ont pas choisi ce jour par hasard. Ce lundi, RTE, en charge du raccordement des 62 éoliennes du promoteur Ailes Marines, était présent en mer pour effectuer des sondages. "Les techniciens mènent des investigations afin de s'assurer qu'il n'y a pas de danger pour les ouvriers qui viendront travailler sur le chantier," explique la préfecture maritime.

Gendarmerie et marine nationale pour escorter le bateau

Un patrouilleur, une vedette de la gendarmerie nationale et deux bâtiments de la marine nationale étaient sur place pour permettre au navire Geom Ocean IV de mener à bien ses opérations.

En milieu de matinée, les pêcheurs ont allumé des fumigènes pour exprimer leur mécontentement. "On ne veut pas de ce projet. Il est en pleine zone de pêche, ça va nous tuer. On ne sait rien des effets de ces études techniques et du projet sur la ressource," explique Yann Cornec, patron-pêcheur, présent sur place. A la mi-journée, le navire Geom Ocean a finalement cessé son activité au large.

Une réunion aura lieu demain entre les représentants des pêcheurs, la préfecture des Côtes-d'Armor, l'opérateur et les autorités maritimes

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu