Faits divers – Justice

VIDÉO - Marathon de Boston : sécurité renforcée un an après les attentats

Par Germain Arrigoni, France Bleu lundi 21 avril 2014 à 13:27 Mis à jour le lundi 21 avril 2014 à 15:00

Le magazine Sports Illustrated immortalise la 118e édition du marathon de Boston
Le magazine Sports Illustrated immortalise la 118e édition du marathon de Boston © Sports Illustrated - - Twitter

Un million de personnes et plus de 35.000 coureurs sont attendus ce lundi à Boston, aux Etats-Unis, pour un marathon ultra sécurisé, après le double attentat de l'an dernier qui a fait trois morts.

Plus de 3.500 policiers ont été mobilisés dans la capitale du Massachusetts, soit le double de l'an dernier. A leurs côtés, 600 membres de la garde nationale, et 3.500 agents privés de sécurité, recrutés par les organisateurs.Et ils seront 35.000 coureurs à prendre le départ, soit  9.000 coureurs de plus qu'en 2013, certains pour la première fois, certains en hommage aux trois morts et 264 spectateurs blessés l'an dernier par l'explosion de deux bombes artisanales près de la ligne d'arrivée.

Les organisateurs ont imposé des mesures draconiennes de sécurité, interdisant notamment tous les sacs pour les participants, à l'exception d'un sac transparent pour leurs vêtements de rechange après la course, qui leur sera distribué sur place.Les bombes de l'an dernier avaient été déposées dans des sacs à dos à même le sol, par deux frères musulmans d'origine tchétchène. Les spectateurs ont reçu le même conseil, dissuadés également d'apporter sacs, glacières ou couvertures, et tant pis pour les pique-niques.

 

 

Détermination face au terrorisme

"Nous voulons que ce soit la grande course que cela a toujours été" , a déclaré le chef de la police William Evans. "Nous n'allons pas faire peur aux gens et transformer ça en camp militaire. Nous avons beaucoup de caméras, beaucoup de moyens, et j'ai totalement confiance en nos officiers. ", a-t-il ajouté.Pour certains, ce marathon sera l'occasion de marquer leur détermination face au terrorisme. Heather Abbott, amputée au-dessous du genou après avoir été grièvement blessée l'an dernier, sera ainsi présente près de la ligne d'arrivée, pour applaudir Peter Ridle et Erin Chatham, qui s'étaient portés à son secours l'an dernier quand elle gisait au sol. "Elle court pour la première fois le marathon, et Peter aussi" , dit Heather Abbott, très émue.

Procès le 3 novembre

Des deux auteurs des attentats, un seul est encore en vie. Tamerlan Tsarnaev, l'aîné, âgé de 26 ans, avait été tué le 19 avril après une course-poursuite avec la police. Djokhar, 19 ans à l'époque, sera arrêté, grièvement blessé, quelques heures plus tard, caché dans un bateau. Inculpé notamment d'attentat, il doit être jugé le 3 novembre et risque la peine de mort.