Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

VIDÉO - Match de foot sauvage à Strasbourg : l'adjoint aux sports et des journalistes caillassés

Une équipe de l'émission Quotidien (TMC) et l'adjoint aux sports de la ville de Strasbourg ont été caillassés par un jeune du quartier de Koenigshoffen mardi 26 mai à Strasbourg. Ils évoquaient le match de football qui a rassemblé illégalement 400 personnes dimanche.

Serge Oehler, l'adjoint aux sports à Strasbourg avec un journaliste de l'émission Quotidien.
Serge Oehler, l'adjoint aux sports à Strasbourg avec un journaliste de l'émission Quotidien. - Copie d'écran Quotidien

Le match de football qui a réuni 400 personnes dimanche soir dans le quartier de Koenigshoffen à Strasbourg n'en finit plus de faire parler de lui. Tous ceux qui y ont participé doivent aller se faire dépister à partir de ce jeudi mai au centre du Parlement européen à Strasbourg. 

Mardi, l'adjoint aux sports de la ville de Strasbourg Serge Oehler, s'est une nouvelle fois rendu au stade Paco-Matteo, où s'est tenu le match, pour une interview avec des journalistes de l'émission Quotidien sur TMC. Au moment où Serge Oehler expliquent qu'"il ne faut pas stigmatiser les jeunes du quartier", le petit groupe se fait caillasser par un jeune homme

Un autre match en préparation

Une discussion musclée s'engage ensuite avec lui. Il accuse la mairie de "ne rien faire pour le quartier" : "vous avez fermé tous les stades", il assure respecter les gestes barrières "même si maintenant le virus est passé" et reconnaît qu'il a assisté au match de dimanche et qu'un autre match est en préparation. Depuis dimanche, la ville de Strasbourg a enlevé tous les buts des stades de football. 

Pour voir la vidéo : cliquez ici.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess