Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Nory, un des six chiens empoisonnés depuis une quinzaine de jours à Moussac

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Nory, une femelle dogue argentin qui venait de fêter ses 4 ans a été empoisonnée à Moussac (Gard), comme cinq autres chiens, trois chats et trois renards. Les animaux ont ingéré des boules de viande aspergées d'une produit phytosanitaire très toxique disséminées sans vergogne pour tuer des renards.

Nory, une femelle dogue argentin empoisonnée à Moussac (Gard).
Nory, une femelle dogue argentin empoisonnée à Moussac (Gard). - Ugo Kramp

Vague d'empoisonnement à Moussac. Depuis une quinzaine de jours, six chiens, trois chats et trois renards ont été retrouvés morts. Des animaux empoisonnés à l'aide de boulettes de viande ou abats d'animaux chassés déposés devant des terriers ou sur les passages de renards un peu partout sur le territoire de la commune. La mairie fait des pieds et des mains pour qu'une enquête aboutisse considérant qu'il y a un risque pour la population.

Nory, une boule d'amour tuée par un "salopard"

Une sombre histoire qui empoisonne la vie du village, c'est bien le mot. Des chiens, des chats, des renards, retrouvés morts. Jean-Pierre a perdu Nory, une femelle dogue argentin qui venait de fêter ses quatre ans, et qui n'a pas survécu à l'ingestion d'une boulette de viande empoisonnée avec un produit agricole extrêmement toxique.

Une affaire qui empoisonne tout un village

De mémoire de Moussacois, "on n'a pas connu une affaire d'empoissonnement d'animaux, sauvages et domestiques" d'une telle ampleur. Pas de suspect pour le moment, mais une idée du profil du ou des coupables. "Sans doute un chasseur ou un agriculteur". Voire les deux. Des appâts déposés "sans vergogne et dangereusement" sur les lieux de passage et les terriers de renards qui sont "eux-aussi en compétition avec les chasseurs". Des lieux où les habitants et leurs animaux se promènent également.

Tout faire pour trouver ce "salopard".

"Nory, c'était notre troisième enfant."

La dogue argentin "manque terriblement" expliquent Christine et Jean-Pierre. Ils ont porté plainte et invitent, toutes celles et ceux de Moussac qui ont connu le même drame depuis une quinzaine de jours, à le faire. Un chien, un chat, un renard, et si "un enfant dans un endroit où on se promène tous, venait à toucher ces boulettes ?"

Christine, propriétaire de Nory.

Le maire de Moussac, Frédéric Salle-Lagarde, est dans l'attente des résultats des analyses des boulettes de viandes découvertes, (vraisemblablement imprégnées d'une produit phytosanitaire hautement toxique). Il met également la pression sur la gendarmerie pour qu'une "enquête sérieuse et complète" soit menée, considérant qu'il existe un "risque pour la sécurité de ses concitoyens".

Frédéric Salle-Lagarde, maire de Moussac.

La chasse est suspendue sur tout le territoire de la commune de Moussac. La population qui se promène aux alentours est invitée à tenir son animal en laisse et à bien le surveiller.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess