Faits divers – Justice

VIDEO - Un château du Loudunais créé le buzz sur Internet

Par Jules Brelaz, France Bleu Poitou et France Bleu lundi 11 janvier 2016 à 18:24

Chateau de la Mothe-Chandeniers (capture d'écran)
Chateau de la Mothe-Chandeniers (capture d'écran) - DroneContrast

Une vidéo aérienne du château de la Mothe-Chandeniers a été visionnée plus de 600.000 fois sur YouTube. Situé sur la commune des Trois-Moutiers, l'édifice datant du XIIIe siècle est aujourd'hui en ruines et recouvert par la végétation, mais il passionne les internautes du monde entier.

"Magnifique, mystique, féérique", le château de la Mothe-Chandeniers semble tout droit sorti du conte de fée La Belle au Bois Dormant. Dans la vidéo à l'origine du buzz, la caméra survole les douves, les tours crénelées et la cour d'un château en ruines où la nature a repris ses droits.

La vidéo mise en ligne en août 2014 par la société tourangelle Drone Contrast a été partagée récemment sur les réseaux sociaux et sur des sites spécialisés en _"urbex_" l'exploration urbaine des monuments abandonnés.

Antoine Machon, le gérant de la société DroneContrast

Des internautes français, britanniques, américains ou encore australiens se passionnent pour ce château privé envahi par la végétation depuis un incendie en 1932.

"J'ai toujours espéré qu'il ait une personne qui l'achète et le restaure (...) ce serait un honneur pour les Trois-Moutiers et tout le nord du Loudunais"

Marie-Jeanne Bellamy, maire des Trois-Moutiers

Le château de la Mothe-Chandeniers fascine le monde entier.

La page Facebook  "Sauvons le château de la Mothe-Chandeniers"

Il n'est pas facile de s'approcher du château. Le frère du propriétaire monte la garde et chasse les curieux sans ménagement. 

Le château de la Mothe-Chandeniers situé sur la commune des Trois-Moutiers - Radio France
Le château de la Mothe-Chandeniers situé sur la commune des Trois-Moutiers © Radio France - Jules Brelaz

La rénovation du château coûterait selon une estimation 15 millions d'euros. Des riverains rencontrés par France Bleu Poitou souhaiteraient fonder une association afin de tenter de sauvegarder ce patrimoine. Mais ils disent se heurter au propriétaire des lieux.

Partager sur :