Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

EN IMAGES - Violent incendie à l'usine Lubrizol à Rouen : "Le feu est circonscrit, pas éteint"

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Un incendie s'est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi à l'usine Lubrizol de Rouen, un site classé Seveso. Deux-cents pompiers sont mobilisés et la préfecture recommande "d'éviter tout déplacement inutile".

L'usine Lubrizol de Rouen est un site classé Seveso qui fabrique des additifs pour lubrifiant.
L'usine Lubrizol de Rouen est un site classé Seveso qui fabrique des additifs pour lubrifiant. © Radio France - Alexandre Bioret

Rouen, France

Le panache de fumée était visible plusieurs kilomètres à la ronde et certains habitants ont été réveillés par les bruits d'explosions. Un incendie s'est déclaré vers 2h48, jeudi 26 septembre 2019, à l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime), qui fabrique des additifs pour lubrifiants. Le site est classé "Seveso seuil haut", c'est-à-dire qu'il est sous surveillance en raison des matières premières qu'il utilise.

L'essentiel

  • Il n'y a pas de victimes selon la direction de l'usine et les pompiers
  • Un périmètre de sécurité de 500 mètres autour de l'usine a été mis en place. Les habitants qui vivent dans ce périmètre ont été évacués.
  • Le feu est "circonscrit mais pas encore éteint" précisent les pompiers (Voir les images de la nuit)
  • Pas de confinement au-delà du périmètre de sécurité mais le préfet recommande d'éviter les "déplacements inutiles"
  • Écoutez France Bleu Normandie - Seine Maritime/Eure à Rouen sur 100.1

Retrouvez le fil de la journée

14h - C'est la fin de ce direct. Merci de l'avoir suivi. Nous continuerons à vous informer sur les conséquences de cet incendie sur francebleu.fr et sur les réseaux sociaux de France Bleu Normandie.

13h30 - "Des fumées diffuses très odorantes mais sans risque pour la population traversent actuellement le département de la Somme", indiquait ce  jeudi matin la préfecture du département de la Somme (lire l'article de France Bleu Picardie).

13h15 - Attention aux fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux. Par exemple, une vidéo d'une explosion circule largement sur Twitter alors qu'elle date de 2015 en Chine. Suivez les informations venues des médias locaux et des comptes officiels comme celui de la préfecture de Seine-Maritime

13h - Petit récapitulatif des sites fermés en conséquence de l'incendie : outre de nombreux établissements scolaires de l'agglomération, le parc des expositions, le panorama XXL, l'historial Jeanne d'Arc, le 106, etc. sont clos pour la journée.

12h45 - Une cellule médico-psychologique a été ouverte au centre socio-culturel du centre hospitalier du Rouvray, 4 rue Paul Eluard, à Sotteville-lès-Rouen. "Par prévention et pour rassurer les populations, on est là pour soutenir et être présent. Chacun doit faire preuve de résilience et s'adapter à la situation" précise le docteur Navarre, psychiatre responsable de la cellule.

12h30 - "Il faudra plusieurs jours pour venir totalement à bout de l'incendie" préciseChristophe Castaner.

12h25 - "Le panache de fumée fait _22 kilomètres de long sur six kilomètres de large_. Comme tout panache de fumée, il comporte un certain nombre de produits dangereux mais selon les analyses réalisées ce matin, pas de dangerosité particulière même s'il faut éviter d'inhaler ces fumées" explique Christophe Castaner.

Christophe Castaner, entre le préfet et le président de la région Normandie, Hervé Morin (à sa gauche). - Radio France
Christophe Castaner, entre le préfet et le président de la région Normandie, Hervé Morin (à sa gauche). © Radio France - Coralie Moreau

12h15 - Des pompiers de plusieurs départements limitrophes viennent renforcer leurs collègues de Rouen.

12h - Faisant un point au ministre de l'Intérieur à quelques centaines de mètres du site et sous un nuage noir, Marc Vitalbo, commandant des opérations de secours, a indiqué que 200 véhicules étaient sur place et que de l'eau puisée dans la Seine était déversée à raison de 25.000 litres d'eau par minute.

Des remorqueurs du Havre sont arrivés en renfort à Rouen. - Radio France
Des remorqueurs du Havre sont arrivés en renfort à Rouen. © Radio France - Yves-René Tapon

11h50 -"Le feu est circonscrit, mais pas encore éteint" annoncent les pompiers du département.

11h45 - La circulation reste délicate dans l'agglomération rouennaise. La préfecture de Seine-Maritime liste les axes fermés.

11h40 - Le ministre de l'Intérieur est arrivé auprès des secours.

11h35 - À Isneauville comme dans plusieurs communes situées sous les vents, au nord de Rouen, les habitants découvrent leurs jardins et véhicules couverts de suie.

A Isneauville, au nord de Rouen. - Radio France
A Isneauville, au nord de Rouen. © Radio France - Christine Wurtz

11h30 - Quelles sont les conséquences de l'incendie dans la vie des établissements scolaires et des entreprises rouennaises ?

  • Les établissements scolaires, crèches, écoles, collèges et lycées qui sont fermés, notamment à Rouen et sur 12 communes du plateau Nord de Rouen L'université est également fermée. Cela concerne les sites de Mont-Saint-Aignan, Pasteur, Martainville et Madrillet.
  • La ville de Rouen indique également que tous les équipements municipaux sont fermés aujourd'hui, c'est à dire les équipements sportifs, les parcs et jardins et les bibliothèques.  
  • L'office de tourisme de Rouen est aussi fermé jusqu'à nouvel ordre. 
  • De même pour les agences Carsat de Rouen Saint-Sever et Germont par exemple.

11h25 - Le parquet de Rouen a ouvert une enquête judiciaire pour déterminer les causes de l'incendie selon franceinfo qui cite le procureur de la République de Rouen.

11h15 - Le maire de Rouen, Yvon Robert, est sur les lieux de l'incendie.

Yvon Robert, maire de Rouen, sur les lieux de l'incendie. - Radio France
Yvon Robert, maire de Rouen, sur les lieux de l'incendie. © Radio France - Coralie Moreau

11h - Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner est attendu à Rouen d'ici la fin de matinée.

Le ministre de l'intérieur Christophe Castaner attendu à Rouen (illustration). - Radio France
Le ministre de l'intérieur Christophe Castaner attendu à Rouen (illustration). © Radio France - Antoine Balandra

10h58 - La toxicité des fumées n'est pas aiguë assurent les autorités. Pour autant, les pompiers recommandent d'éviter de s'approcher des dégagements.

10h50 - Tous les équipements municipaux de Rouen sont fermés : bibliothèques, parcs et jardins.

10h45 - Ce n'est pas la première fois que l'usine Lubrizol rencontre un problème. En janvier 2013, une fuite de mercaptan s'était produite à la suite d'une erreur humaine. On y revient en détails dans cet article.

L'usine Lubrizol en janvier 2013. - Maxppp
L'usine Lubrizol en janvier 2013. © Maxppp -

10h35 - Les transports en commun ne sont pas interrompus mais plusieurs lignes sont perturbées.

10h30 - Le préfet de Seine-Maritime, Pierre André Durand, n'exclut pas "un risque possible de pollution de la Seine par débordement des bassins de rétention" de l'usine Lubrizol. Dans un point presse ce jeudi matin, il a expliqué que ces bassins étaient "saturés". "Il est possible qu'il y ait des retombées dans la Seine, mais toutes les analyses et mesures anti-pollution seront déployées si ça devait se confirmer."

10h25 - Selon nos informations, trois remorqueurs ont été envoyés tôt ce matin du Havre vers Rouen. A disposition pour alimenter les installations des pompiers.

10h15 - Cyrille Moreau, vice-président de la métropole de Rouen, en charge de l'environnement nous fait savoir qu'il n'y a aucun risque sur l'eau potable et des mesures de confinement sont prises sur les réservoirs d'eau.

10h13 - "Nous sommes en train de protéger les installations ultra-sensibles à l'intérieur de l'usine" explique le colonel des pompiers de Seine-Maritime."C'est un feu dangereux du point de vue de la sécurité des personnels" ajoute-t-il.

10h10 - _"_Pas de toxicité aiguë" redit le préfet de Seine-Maritime, "des mesures de précaution ont été prises".

10h09 - Plusieurs habitants de l'agglomération ont découvert des traces de suie sur leurs voitures, leurs balcons ou dans leurs jardins, l'Agence régionale de santé recommande de bien laver fruits et légumes avant de les consommer.

10h07 - "Les fermetures de crèches, écoles, collèges et lycées sont des mesures de précaution" répète le préfet de Seine-Maritime lors d'un point presse retransmis en direct sur France Bleu Normandie. "Il est simplement recommandé d'éviter les déplacements inutiles."

10h - Un point sur cette usine où l'incendie s'est déclaré ce matin : Lubrizol est un site classé Seveso "seuil haut" où travaillent plus de 200 personnes. Elle se trouve au cœur de la zone portuaire et industrielle de la rive gauche de Rouen où d'autres sites sont également classés Seveso donc particulièrement surveillés. L'usine Lubrizol fabrique et commercialise des additifs qui servent à enrichir les huiles, les carburants ou les peintures industriels.

L'usine appartient au groupe de chimie américain Lubrizol Corporation, lui-même propriété de Berkshire Hathaway, la holding du milliardaire et célèbre investisseur américain Warren Buffett.

9h50 - Près de sept heures après le début de l'incendie, le panache de fumée noir et épais s'élève toujours au-dessus de la rive droite de Rouen et des communes de l'agglomération.

Le panache de fumée toujours aussi impressionnant plusieurs heures après le début de l'incendie. - Radio France
Le panache de fumée toujours aussi impressionnant plusieurs heures après le début de l'incendie. © Radio France - Alexandre Bioret

9h40 - Pour info, si vous aviez prévu de vous rendre au salon Créativa sur le parc des expos de Rouen reportez votre visite, le parc des expositions est fermé.

9h30 - Un numéro d'information vient d'être diffusé par la préfecture de Seine-Maritime.

9h10 - "On peut sortir, aller travailler. Il faut éviter les déplacements superflus", affirme le préfet de Seine-Maritime Pierre André Durand sur France Bleu Normandie. "Nous n'avons pas relevé de toxicité aiguë lors des premières analyses", précise-t-il avant d'ajouter que de nouvelles analyses doivent être effectuées dans la matinée. 

9h - "Pas à ce stade d'inquiétude de propagation de l'incendie à d'autres sites sensibles" dans la zone industrielle, indique le préfet de Seine-Maritime.

8h50 - Les recommandations des autorités en matière de circulation concernent aussi les départements voisins. Par exemple, la préfecture du Nord conseille ce matin d'éviter les déplacements vers Rouen. 

8h35 - Les images de l'incendie étaient impressionnantes cette nuit. Les flammes éclairaient le ciel et le nuage de fumée noir s'élevait haut sur l'agglomération rouennaise. 

8h30 - Situation inchangée sur le front de l'incendie : plus de 150 pompiers sont mobilisés, des renforts sont annoncés.

8h23 - Pour vous donner une idée des conséquences de l'incendie dans l'agglomération, nous avons reçu cette image d'une voiture garée à Darnetal, au nord-est de Rouen. La conductrice a découvert son pare-brise couvert de suie.

Des cendres se sont déposées jusqu'à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Rouen. - Radio France
Des cendres se sont déposées jusqu'à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Rouen. © Radio France

8h20 - Toxicité du nuage de fumée ? "Même s'il n'a pas été relevé de toxicité aiguë", le préfet recommande aux  personnes sensibles de rester chez elles, "par précaution". 

8h15 - La circulation est largement perturbée dans l'agglomération mais les transports en commun sont maintenus.

8h05 - On le répète mais il n'y a pas d'obligation de rester chez soi dans l'agglomération de Rouen, la préfecture recommande "simplement" d'éviter les déplacements inutiles.

8h - La sirène résonne à l'instant dans la métropole rouennaise. Il s'agit de prévenir la population de l'incendie. C'est une mesure de prévention prévue dans le cadre du plan particulier d'intervention déclenché depuis ce matin. 

7h55 - Le jour se lève sur l'agglomération de Rouen et le panache de fumée qui s'élève est impressionnant.

Rouen sous la fumée de l'usine Lubrizol ce jeudi matin. - Radio France
Rouen sous la fumée de l'usine Lubrizol ce jeudi matin. © Radio France - Veronique Houdan

7h50 - La préfecture de Seine-Maritime indique que les habitants de l'agglomération de Rouen doivent éviter les déplacements mais pas de mesures de confinement hors du périmètre de 500 mètres autour de l'usine. 

Sur la place du Vieux Marché à Rouen. - Radio France
Sur la place du Vieux Marché à Rouen. © Radio France - Coralie Moreau

7h45 - Le plan de prévention s'intensifie. Le pont Flaubert est fermé, la Sud 3 est coupée, les quais de Seine sont bloqués à Rouen et la circulation est très perturbée dans l'agglomération.

7h43 - Interrogé sur France Info, le maire de Rouen Yvon Robert assure : "On est dans une dimension de précaution. Il n'y a pas de danger détecté à l'heure présente. Il y a entre 150 et 200 pompiers sur le site, 50 engins venus de Rouen et des départements voisins. On attend des renforts, notamment de la région parisienne."

7h30 - Plus de 130 pompiers sont mobilisés. Ils ne portent pas de masque de protection et on ne sent pas d'odeur particulière là où se trouve notre reporter Antoine Sabbagh en bordure du périmètre de confinement mis en place autour de l'usine.

Les pompiers mobilisés aux abords de l'usine Lubrizol de Rouen. - Radio France
Les pompiers mobilisés aux abords de l'usine Lubrizol de Rouen. © Radio France - Antoine Sabbagh

7h27 - D'après nos informations, le lycée Marcel Sembat à Sotteville-lès-Rouen (rive gauche) sera fermé aujourd'hui.

7h25 - La dizaine de personnes qui habitent dans le périmètre de sécurité de 500 mètres autour de l'usine ont été évacuées.

7h20 - Le plan particulier d'intervention a été déclenché. C'est la procédure en cas d'alerte sur un site Seveso.

7h10 - La préfecture de Seine-Maritime annonce qu'elle va déclencher les sirènes d'alerte à 7h45 dans un but de sensibilisation des citoyens.

7h05 - Outre les écoles, collèges, lycées et crèches d'une partie de l'agglomération (voir plus bas la liste complète), le campus de Mont-Saint-Aignan est fermé pour la journée.

7h - Lubrizol est une usine Seveso "seuil haut", usine de fabrication d'additifs pour lubrifiants. Le feu n'est toujours pas maîtrisé quatre heures après le début de l'incendie. Élément rassurant, on n'entend plus les explosions qui ont résonné à plusieurs reprises dans la nuit.

6h50 - Pour les personnes fragiles (enfants, personnes âgées, asthmatiques), le préfet recommande de rester chez soi pour la journée. 

6h40 - Le nuage noir est impressionnant mais selon le préfet de Seine-Maritime, il n'y a "pas de toxicité aiguë" dans ces fumées, des analyses complémentaires sont en cours. 

6h35 - La préfecture annonce la fermeture des établissements scolaires dans la métropole de Rouen, à Rouen et dans les communes au nord de la ville, "pour éviter tout déplacement inutile".  

Les communes concernées sont notamment : 

  • Rouen, 
  • Bois-Guillaume, 
  • Mont-Saint-Aignan, 
  • Isneauville, 
  • Quincampoix, 
  • Saint-Georges-sur-Fontaine, 
  • Saint-André-sur-Cailly, 
  • La Rue-Saint-Pierre, 
  • Saint-Germain-Sous-Cailly, 
  • Cailly, 
  • Bosc-Guérard-Saint-Adrien.

6h30 - Bonjour et bienvenue dans ce direct. Nous allons vous informer au fil de la matinée de l'évolution de la situation alors que l'usine Lubrizol de Rouen est touchée par un incendie depuis plus de quatre heures.

"Le feu a pris dans un stockage de produits conditionnés type additifs pour lubrifiants", explique la direction du site, qui a mis en place une cellule de crise. Les pompiers ainsi que la direction assurent qu'il n'y a pas de victimes.

Le plan d'opération interne a été enclenché et la préfecture est informée de la situation. Les installations voisines ont été sécurisées afin d'éviter que l'incendie ne se propage à l'ensemble du site. Lubrizol indique qu'un périmètre de confinement a été mis en place dans un rayon de 500 mètres autour de l'usine. 

La préfecture de Seine-Maritime appelle à éviter le secteur.

Choix de la station

France Bleu