Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

VIDÉO - Un policier jette une grenade lacrymogène sur des trafiquants de drogue à Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Une vidéo sur les réseaux sociaux montre un face-à-face tendu à la cité de la Castellane (15e arrondissement de Marseille) entre des policiers et des jeunes mardi. Jets de pierre contre lacrymogène.

Les policiers sont intervenus mardi après-midi à la cité de la Castellane à Marseille
Les policiers sont intervenus mardi après-midi à la cité de la Castellane à Marseille © Radio France - David Aussillou

L'opération des policiers s'est déroulée mardi après-midi au cœur de la cité de la Castellane, dans les quartiers nord de Marseille. Pour gêner les trafiquants de drogue, plusieurs services comme la BST et la BAC sont intervenus ensemble au même moment. Des contrôles, des saisies et des interpellations. Sur une vidéo publiée sur Snapchat par un habitant, le ton monte rapidement, et les policiers se retrouvent sous des jets de pierres et autres projectiles. 

Alors que des enfants semblent rentrer de l'école, les images montrent un agent qui s'adresse aux jeunes agresseurs : "Les gars, vous voulez jouer ? Alors c'est parti". Le policier jette une grenade lacrymogène qui ricoche sur un muret, à proximité de deux enfants. Poursuivi par des individus plus âgés, le policier prend ensuite la fuite pour monter à bord d'un fourgon.

Sept interpellations dans la cité et des armes saisies 

Pendant cette opération, deux agents ont été légèrement blessés par des jets de pierre, l'un à l'épaule, l'autre à la jambe. Mais aucun habitant n'a été touché. "C'est juste une grenade qui a été lancée pour disperser, explique Rudy Manna, secrétaire régional du syndicat policier Alliance. Ces grenades ne sont pas dangereuses même si le gaz est très irritant."

Dans la cité, sept personnes ont été arrêtées. Les policiers ont également saisi du cannabis des armes de poing, deux véhicules et 11.000 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess