Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉOS - GF38-ESSG : après la défaite de Grenoble, des supporters envahissent le terrain

vendredi 11 mai 2018 à 21:21 Par Xavier Demagny, France Bleu Isère et France Bleu

Après la défaite du Grenoble Foot 38 contre l'Entente Sanois-Saint-Gratien, des supporters ont envahi le terrain du Stade des Alpes, vendredi soir. Des policiers les ont repoussés.

Des supporters se sont invités sur le terrain et ont tenté de s'en prendre à des joueurs de Sannois-Saint-Gratien.
Des supporters se sont invités sur le terrain et ont tenté de s'en prendre à des joueurs de Sannois-Saint-Gratien. © Radio France - Xavier Demagny

Grenoble, France

Fin de soirée cauchemardesque pour le Grenoble Foot 38. Les supporters grenoblois, venus en nombre au Stade des Alpes, n'ont pas apprécié l'issue du match face à l'Entente Sanois-Saint-Gratien, une défaite de Grenoble 3-2. Au coup de sifflet final, certains d'entre eux ont envahi le terrain de Grenoble. 

Un dirigeant de l'ESSG légèrement touché, une personne interpellée

Des sièges du stade ont volé et des joueurs de Sannois-Saint-Gratien ont été visés par certains supporters. Lors de l'envahissement du terrain, des policiers de la Compagnie départementale d'intervention de Grenoble ont repoussé les fauteurs de trouble et une personne a été interpellée. 

Selon les informations de France Bleu Isère, un dirigeant de l'Entente SSG a été très légèrement touché. L'entraîneur de l'équipe, Vincent Bordot, a expliqué lors d'une conférence de presse que le directeur sportif du club avait porté plainte.

"Si à chaque fois qu'on a une déception, on envahi un terrain, on tape des gens..." - Vincent Bordot, entraîneur de Sanois-Saint-Gratien

"Mon directeur sportif a été frappé, mes joueurs ont pris des fumigènes en plein corps, certains (supporters) sont venus et ont tapé des joueurs. (...) L'humilité c'est la force d'une équipe et d'un club et je pense qu'ils en ont manqué un peu... notamment du côté des supporters" a estimé Vincent Bordot à l'issue du match. "Si à chaque fois qu'on a une déception, on envahi un terrain, on tape des gens... c'est dommage". 

Une attitude "inadmissible" pour le manager du GF 38

"Ce n'est pas l'image de notre public" a regretté le coach grenoblois, Olivier Guégan. "Nos supporters ont été bons toute la saison, les débordements n'avaient pas leur place ce soir. Le football, ça se passe sur le terrain pendant 90 minutes, à chanter, se bagarrer contre l'adversaire mais surtout pas avec des débordements qui n'ont pas lieu d'être." L'entraîneur isérois estime qu'il va falloir "_lutter contre l'adversit_é". "Ça nous pénalise, mais ça pénalise la ville, le club car ce n'est pas l'image qu'on a donné toute la saison". 

"Il faut garder raison" - Max Marty, manager du GF 38

"Ces supporters, dans l'immense majorité, sont incroyables" a tenu à souligner le manager du club, Max Marty : "Il ne faut pas faire de cette force une faiblesse". Il a par ailleurs traité ceux qui ont envahi le terrain "d'abrutis" et décrit la situation comme "inadmissible" : "On pensait être guéris de ce sujet en ayant des relations franches et amicales avec beaucoup de supporters. On doit s'excuser auprès de Sannois. (...) Grenoble est une terre de passion, mais il faut garder raison." Il dit vouloir faire "le nécessaire" et "taper très fort" pour éviter ce genre de situations. 

Des sanctions sportives ?

Le GF 38 pourrait être lourdement sanctionné et risque d'ailleurs de ne pas jouer devant ses supporters lors du match de barrage aller pour l'accession en Ligue 2. C'est ce que craint Vincent Bordot, l’entraîneur adverse : "Ils vont avoir de gros problèmes ! Ils auraient pu monter pendant les matchs de barrage et [cet incident] va peut-être leur poser un gros souci".  

Des supporters grenoblois envahissent le terrain du Stade des Alpes. - Radio France
Des supporters grenoblois envahissent le terrain du Stade des Alpes. © Radio France - Xavier Demagny
Des supporters grenoblois envahissent le terrain du Stade des Alpes. - Radio France
Des supporters grenoblois envahissent le terrain du Stade des Alpes. © Radio France - Xavier Demagny
Des supporters grenoblois envahissent le terrain du Stade des Alpes. - Radio France
Des supporters grenoblois envahissent le terrain du Stade des Alpes. © Radio France - Xavier Demagny