Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉOS - Les cloches de la cathédrale de Rouen ont sonné le glas en hommage aux victimes de l'attaque de Nice

Trois personnes sont mortes ce jeudi matin dans la matinée dans la basilique Notre-Dame de Nice, tuées à coups de couteau. Le tueur a été interpellé.

Les cloches de la Cathédrale de Rouen (Seine-Maritime) ont sonné le glas ce jeudi après-midi après l'attentat à Nice
Les cloches de la Cathédrale de Rouen (Seine-Maritime) ont sonné le glas ce jeudi après-midi après l'attentat à Nice © Radio France - Bénédicte Robin

Le glas a sonné ce jeudi à 15h dans toutes les églises de France en hommage aux trois victimes de l'attaque au couteau perpétrée dans la matinée dans la basilique Notre-Dame de Nice. Parmi les trois personnes tuées figure le sacristain de la basilique. L'auteur de l'attaque a été blessé lors de l'intervention de la police et transporté à l'hôpital.

Le président Emmanuel Macron s'est rendu sur les lieux. Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête pour "assassinat et tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle". 

La "cloche des défunts" a retenti partout en France à 15h, heure symbolique pour les chrétiens car elle serait celle de la mort du christ. La Conférences des évêques de France a qualifié cette attaque d'acte "innommable" et a souhaité que "les chrétiens ne deviennent pas une cible à abattre". Le Vatican a condamné  l'agression affirmant que "le terrorisme et la violence ne peuvent jamais être acceptés".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess