Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vienne : feux de poubelles et de voitures dans le quartier Estressin après un contrôle de police

-
Par , France Bleu Isère

Des poubelles et 2 voitures ont été incendiées dans le quartier Estressin à Vienne dans la nuit de jeudi à vendredi. Les pompiers et les policiers qui sont intervenus ont été caillassés. Ces incidents font suite à l'interpellation d'un jeune de 19 ans porteur de 200 grammes de résine de cannabis.

Le quartier Estressin plongé dans le noir
Le quartier Estressin plongé dans le noir - Police Nationale

D'abord un contrôle policier dans les parties communes du quartier

Tout a commencé par une opération de contrôle des parties communes du quartier Estressin considéré comme sensible menée par la police de Vienne assistée par une équipe cynophile de Grenoble entre 18h15 et 20h15 jeudi soir. 

Un jeune homme interpellé avec 200 grammes de haschich

En réaction, une trentaine de jeunes du quartier ont mis le feu à des poubelles et deux voitures, l'une devant un local associatif dans la rue Nicéphore Niepce. Mais pas immédiatement après, une fois la nuit tombée, plusieurs heures après. 

Une dizaine de départs de feu de poubelles et de voitures

Sur la quarantaine de personnes contrôlées, un jeune homme de 19 ans, porteur de 200 grammes de résine de cannabis, est interpellé et placé en garde à vue. Quand les pompiers sont arrivés, un groupe de 5 à 6 personnes les ont caillassés ainsi qu'un de leur véhicule dont une vitre a été brisée. 

Des pompiers et policiers caillassés

Les policiers qui sont intervenus se sont d'abord fait insulter puis caillassés, eux aussi avec des jets de pierres et de bouteilles. Ils ont répliqué avec des gaz lacrymogènes et des lanceurs de balles de défense et demandé le renfort d'une dizaine de collègues de Lyon. Personne n'a été blessé au cours de ces incidents qui se sont terminés vers 2 heures et demi du matin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess