Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vierzon : des actions ciblées contre la délinquance

-
Par , France Bleu Berry
Vierzon, France

A Vierzon, pas de moyens supplémentaires pour la police mais des actions beaucoup plus ciblées pour s'attaquer réellement à l'insécurité en ville. Mairie, justice et police viennent de s'associer pour créer un GLTD, un groupe local de traitement de la délinquance.

Police, justice, mairie de Vierzon et préfecture : tous d'accord pour mener des actions ciblées sur la ville afin de juguler la délinquance.
Police, justice, mairie de Vierzon et préfecture : tous d'accord pour mener des actions ciblées sur la ville afin de juguler la délinquance. © Radio France - Michel Benoit

Chaque mois, des actions prioritaires seront menées selon des objectifs définis. On ne s'éparpille plus, on va à l'essentiel. Joël Garrigue, procureur de la République de Bourges l'explique : " On va mener tous les types d'action : judiciaires (avec des enquête qui déboucheront sur des arrestations), cela peut être des actions d'ordre plus social ou éducatif, comme l'éloignement de mineurs violents, mais on agira en nous assignant, chaque mois, des objectifs bien précis." La nouveauté, c'est en effet cette prise de conscience par l'état que l'on ne peut plus laisser la situation se dégrader. Alors Vierzon, ce n'est pas Chicago ou même Marseille, mais c'est vrai, les statistiques prouvent qu'il y a plus de violences volontaires et crapuleuses et d'atteintes aux biens, notamment aux véhicules. Egalement, une plus grande implication des mineurs. Le maire de la ville, Nicolas Sansu est ravi que cette réalité soit enfin prise en compte : "On va enfin s'attaquer aux personnes qui trafiquent au vu et au su de tous en centre ville. Il faut que chacun puisse déambuler tranquille dans notre ville sans avoir peur."

La ville de Vierzon va recentrer les missions des neuf policiers municipaux sur les patrouilles à pied pour les rendre plus visibles et plus dissuasifs.
La ville de Vierzon va recentrer les missions des neuf policiers municipaux sur les patrouilles à pied pour les rendre plus visibles et plus dissuasifs. © Radio France - Michel Benoit

Une vingtaine de personnes sont d'ores et déjà ciblées dont des mineurs déscolarisés. La police municipale va se recentrer sur les patrouilles à pied en ville, en plus des 10 caméras supplémentaires qui sont installées.

L'une des dix nouvelles caméras de video protection installées à Vierzon.
L'une des dix nouvelles caméras de video protection installées à Vierzon. © Radio France - Michel Benoit

Vous l'avez noté : tout cela se fera à moyens constants. Il y a 54 policiers à Vierzon : des effectifs suffisants, estime le ministère de l'intérieur. Le problème c'est que deux postes sont vacants pour le moment. Et quid du nouveau commissariat, tellement désiré : 5,6 millions d'euros sont nécessaires. Le dossier est à Paris confie Catherine Ferrier, préfète du Cher : " La question est de savoir quand nous pourrons lancer les travaux. Le ministre va devoir arbitrer et Vierzon n'a pas le commissariat le pire de France, même si des travaux seraient nécessaires." Quant à la rumeur d'un transfert de Vierzon en zone gendarmerie, la préfète dément totalement : "Ce n'est pas à l'ordre du jour. je n'ai rien lu en ce sens." Ce transfert est préconisé par la cour des compte dans son rapport de juin dernier pour toutes les villes de moins de 50.000 habitants. Les statistiques de la délinquance à Vierzon ne plaident pas pour cette réorganisation nous ont expliqué les responsables de la police ce mercredi matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess