Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vierzon : Nadia Essayan porte plainte contre la CGT et le Parti Communiste

-
Par , France Bleu Berry

Nadia Essayan, députée Modem du Cher, vient de déposer plainte contre la CGT et le parti communiste. Le 16 janvier dernier, des militants s'étaient invités à sa cérémonie des voeux à Vierzon.

Nadia Essayan, députée modem de la 2eme circonscription du Cher
Nadia Essayan, députée modem de la 2eme circonscription du Cher © Radio France - Michel Benoit

Du côté de la CGT, on explique qu'on voulait débattre de la réforme des retraites, mais Nadia Essayan estimait que ce n'était pas le lieu, ni le moment.   La députée explique s'être sentie menacée. Elle évoque des intimidations et des agressions verbales : " Je me suis sentie menacée, et le pire, c'est que j'ai senti que mes invités étaient menacés. Et j'ai eu peur pour eux. Je suis sur une cérémonie de voeux, et pas sur un débat sur les retraites comme voulaient m'obliger les manifestants. A partir de maintenant, je ne dialoguerai plus avec eux. C'est à dire avec la CGT et le parti communiste de Vierzon. On ne peut pas laisser passer cela." 

La CGT et le parti communiste s'étaient invités à la cérémonie des voeux de Nadia Essayan, à Vierzon. - Radio France
La CGT et le parti communiste s'étaient invités à la cérémonie des voeux de Nadia Essayan, à Vierzon. © Radio France - Michel Benoit

Du côté de la CGT, on réfute toute menace. Il était logique d'interpeller la députée modem lors de cette réunion publique : " Il n'y a aucune menace, évidemment que c'était une réunion publique, puisque c'était des voeux à la population affirme Sébastien Martineau, secrétaire général de la CGT dans le Cher. On pouvait y aller arguments contre arguments, mais ça n'a pas été possible. C'est une drôle de conception de la démocratie puisque Madame la députée affirme qu'elle dépose plainte pour défendre la république et la démocratie. Si elle le fait à chaque fois qu'on l'interpelle... parce que c'est quand même la deuxième fois qu'elle porte plainte contre la CGT.  Et dans les mêmes conditions, lors d'un rassemblement. Donc si Madame la députée ne supporte pas les rassemblements, qu'elle le dise."  Le 4 juin 2018, Nadia Essayan avait déposé plainte pour menace de crime ou délit contre les personnes à l'encontre d'un chargé de mission d'un service public. Les faits s'étaient produits à St-Florent-sur-Cher.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu