Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Vieux-Manoir, le projet de plateforme de stockage de pesticides retoqué par la cour administrative d'appel

C'est un soulagement pour les riverains. La cour administrative d'appel de Douai dans le Nord confirme l'annulation d'un arrêté préfectoral qui avait autorisé l'exploitation d'une plateforme de stockage de 4.150 tonnes de pesticides, classée Seveso seuil haut, à Vieux Manoir.

En 2017, le préfet de Seine-Maritime avait autorisé une plateforme de stockage de 4.150 tonnes de pesticides, classée Seveso seuil haut, à Vieux Manoir.
En 2017, le préfet de Seine-Maritime avait autorisé une plateforme de stockage de 4.150 tonnes de pesticides, classée Seveso seuil haut, à Vieux Manoir. - Capture d'écran Google

La cour administrative d'appel de Douai dans le Nord donne à son tour raison aux riverains. Elle confirme l'annulation d'un arrêté préfectoral qui a autorisé l'exploitation d'une plateforme de stockage de 4.150 tonnes de pesticides, classée Seveso seuil haut, sur le plateau de Buchy à Vieux Manoir à 26 km de Rouen.

Un collectif d'habitants et une association de défense des riverains avaient déposé un recours, le tribunal administratif de Rouen avait annulé, le 24 octobre 2019, l'arrêté préfectoral d'autorisation du 21 juin 2017. La société Odièvre, filiale du groupe agricole Natup, qui doit exploiter cette plateforme, avait fait appel du jugement du tribunal. Jugement confirmé donc par la cour administrative d'appel.

Annick Pividal, vice-présidente de l'association de défense et de promotion de cinq communes du plateau de Buchy.

C'est un grand soulagement, on se sent plus en sécurité

Annick Pividal, vice-présidente de l'association de défense et de promotion de cinq communes du plateau de Buchy, habite Longuerue, la plateforme est située à 1,5 kilomètre de chez elle. Forcement, elle se réjouit de cette décision. C'est "la victoire de David contre Goliath", "un soulagement énorme étant donnés les risques", dit-elle.

Selon l'étude de danger, cette plateforme de stockage de 4.150 tonnes de pesticides à Vieux Manoir présente quatre types d'accidents possibles, risques d'incendie, d'explosion, d'inondation et de pollution. "Un incendie sur ce site est susceptible de causer des dommages graves ou irréparables aux personnes et aux biens", écrivent les juges de Douai pour expliquer leur décision. 

Lors de l'enquête publique en 2016, le commissaire-enquêteur avait pourtant émis un avis favorable au projet, assorti de sept motifs de réserve. Le préfet avait signé l'arrêté d'autorisation en juin 2017, les travaux avaient été réalisés, un investissement à huit millions d'euros pour le groupe agricole NatUp qui fournit des semences et des produits phytosanitaires à 7.000 agriculteurs en Normandie. Mais le tribunal administratif avait finalement annulé le projet quelques semaines après l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen en septembre 2019.

Nous étudions les recours possibles pour retrouver un fonctionnement optimisé

Dans un communiqué, le groupe NatUp écrit : "Comme toujours, nous nous conformons aux décisions de justice et nous ne pourrons que nous contenter de poursuivre l’exploitation de notre plateforme logistique avec un schéma de fonctionnement dégradé que nous appliquons depuis la première décision de justice en octobre 2019. Pour autant, au vu de l’importance stratégique de ce site logistique pour la coopérative et les 7000 agriculteurs de la région qu’il dessert, nous étudions les recours possibles pour retrouver un fonctionnement optimisé. Nous avons toujours fait ce que l’administration nous a demandé tout au long de l’instruction de ce dossier et regrettons de ne pouvoir bénéficier de notre investissement pour une incohérence entre les règles de l’urbanisme et les règles des installations classées."

Natup est un groupe coopératif agricole implanté du Havre à Amiens et de Dieppe à Chartres. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 1,192 milliard d'euros sur l'exercice clos le 30 juin 2020, pour un bénéfice net de 17,7 millions. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess