Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Taxis et policiers municipaux s'écharpent à cause du stationnement anarchique sur le Vieux Port

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Provence, France Bleu
Marseille, France

Des noms d'oiseaux ont été échangés jeudi soir entre chauffeurs de taxis et policiers municipaux près du Vieux-Port de Marseille. Les chauffeurs ne supportent plus de se faire verbaliser dans ce lieu très fréquenté du centre-ville.

Les taxis dénoncent des PV injustifiés
Les taxis dénoncent des PV injustifiés

Altercation jeudi  soir Cours Jean Ballard, à deux pas du Vieux-Port de Marseille : vers 21 heures des échauffourées entre des policiers municipaux et une cinquantaine de taxis. Insultes, provocations : les policiers ont fait usage de leurs bombes de gaz lacrymogènes, dans ce quartier très touristique.

Stationnement flou

Pour se justifier, les chauffeurs de taxis brandissent un arrêté municipal de 2009, qui les autorisent à se garer en épis, et donc à déborder sur la chaussée, entre 22h et 5h du matin. Mais le chef de la police municipal, Marc Labouz, affirme lui que ses agents ont voulu verbaliser des stationnements en double file, ce qui reste formellement interdit, même pour les taxis.

Marc Labouz, chef de la police municipale de Marseille

Acharnement

Les syndicats de taxis dénoncent un acharnement. Avec des policiers municipaux qui les harcèlent, leur parlent mal et les verbalisent pour "stationnement gênant" même lorsqu'ils sont au volant de leurs voitures.

"83 PV ont été dressés en seulement une semaine". Hubert Selam, Président de Taxi Radio Marseille

Hubert Sellam, le président de Taxi Radio Marseille, exprime son ras-le-bol

Une réunion devrait se tenir prochainement en Mairie pour déterminer le nombre maximum de taxis qui pourront travailler sur cette station du Vieux-Port, en lien avec le nombre de places de stationnement qui leurs sont attribuées.

  • Taxis
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu