Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Vigilance renforcée pour les messes de Noël à Metz

mercredi 23 décembre 2015 à 14:07 Par Clément Lhuillier et Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord

Les fidèles catholiques s'apprêtent à célébrer Noël dans un contexte particulier. Le ministère de l'Intérieur a recommandé des mesures de surveillance renforcées dans les lieux de culte. Ce sera le cas à la Cathédrale de Metz.

Metz, France

Elle est l'édifice religieux le plus imposant et le plus connu de Moselle : la Cathédrale Saint Etienne de Metz accueillera, à elle seule, quatre messes, les 24 et 25 décembre, pour célébrer le Noël chrétien. L'affluence pour ces célébrations s'y annonce comme chaque année importante, elle peut accueillir jusqu'à 1.200 fidèles.

Mais le contexte de ces fêtes de fin d'année sera nettement différent des précédentes. Un peu plus d'un mois après les attaques jihadistes qui ont fait 130 morts, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a réitéré auprès des préfets les conseils de sécurité pour ces lieux de culte. 

La Cathédrale de Metz n'échappera donc pas à ce renforcement de la vigilance et l’Évêché a pris ses précautions explique _Francis de Backer, _le chanoine de la Cathédrale _messine."On fera d'abord le tour de la Cathédrale, dans les recoins, pour voir s'il n'y a rien qui traine." En revanche, à l'entrée de la messe, pas de vigiles ni de surveillants, ce sont les membres de l'association de la Croix de Malte qui se chargeront d'accueillir les fidèles. "Il ne sera pas question de fouiller, mais simplement de regarder qui pénètre dans l'église et de signaler les apparences ou les comportements suspects"_ poursuit Francis de Backer.

A l'extérieur de la Cathédrale, la police fera ses rondes habituelles. Tout pour assurer des messes de Noël dans la plus grande sérénité. Dans son message, l’Évêque de Metz, Monseigneur Lagleize,  devrait d'ailleurs rappeler que malgré l'effroi des attentats, "Dieu est amour et uniquement cela."

Francis de Backer, le chanoine de la Cathédrale de Metz