Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Villemomble : une élève de 18 ans s'immole par le feu dans son lycée

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Une jeune fille de 18 ans s'est immolée par le feu ce lundi dans l'enceinte de son lycée, le lycée Georges Clémenceau à Villemomble en Seine-Saint-Denis. Elle a ensuite sauté du premier étage, elle est grièvement blessée.

Près de 1200 élèves sont scolarisés au lycée Georges Clémenceau de Villemomble.
Près de 1200 élèves sont scolarisés au lycée Georges Clémenceau de Villemomble. © Radio France - Alexandre Frémont

Villemomble, France

Le drame au lycée Georges Clémenceau de Villemomble en Seine-Saint-Denis. Une jeune lycéenne de 18 ans s'est immolée par le feu ce lundi après-midi. Elle s'est isolée dans un coin du hall, s'est aspergée d'un liquide inflammable et est montée au premier étage, en flammes avant de se jeter dans le vide. La jeune fille est grièvement brûlée sur une grande partie du corps. 

Une trentaine de lycéens choqués, tous mineurs, ont été pris en charge par les pompiers. Une cellule médico-psychologique pour soutenir les élèves et les personnels éducatifs a été mise en place. Le recteur et le directeur académique se sont rendus sur place. 

Un "temps d'écoute" ce mardi matin au lycée 

La jeune fille était scolarisée en première dans cet établissement dans lequel elle était arrivée récemment. Elle était suivie psychologiquement depuis plusieurs années. L'enquête a été confiée au commissariat du Raincy.

Le recteur de Créteil se rendra sur place ce mardi matin pour accueillir les personnels. Les élèves seront ensuite pris en charge "pour un temps d'écoute". Dans un communiqué, l'académie invite "à la plus grande prudence concernant le relais des rumeurs diffusées notamment sur les réseaux sociaux".

  - Visactu
© Visactu

La FIDL demande à être reçue au Ministère de l'Éducation nationale

Pour la FIDL, syndicat lycéen, ce drame pose "de lourdes questions sur les dispositifs de suivi des élèves au sein des établissements scolaires et révèlent un réel manque de moyens au sein de l’Education Nationale mis à disposition pour repérer et accompagner les élèves en situation de fragilité psychologique".

Bien que tout dispositif mis en place ne puisse complètement garantir qu’aucun drame de cette nature ne se reproduise, cette situation nécessite l’action immédiate et urgente des pouvoirs publics. - communiqué de la FIDL, syndicat lycéen

Pour le syndicat, le Ministère de l’Education Nationale doit prendre "les mesures nécessaires afin de pallier à ce manque de moyens dans la médecine scolaire". Il demande à être reçu, avec les autres syndicats lycéens, les syndicats enseignants "ainsi que l’ensemble des acteurs pertinents".

Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, se dit "bouleversée par la tentative de suicide" de cette jeune fille. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu