Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Villiers-sur-Chizé : deux retraités cultivaient une centaine de pieds de cannabis dans leur jardin

mardi 5 décembre 2017 à 17:10 Par Margot Delpierre et Noémie Guillotin, France Bleu Poitou et France Bleu

Une petite centaine de pieds de cannabis ont été découverts chez un couple de retraités, à Villiers-sur-Chizé, dans les Deux-Sèvres le 10 octobre dernier. Depuis il y a eu d'autres interpellations dans cette affaire pas banale.

Les deux hommes cultivaient une centaine de pieds de cannabis dans leur jardin (photo d'illustration)
Les deux hommes cultivaient une centaine de pieds de cannabis dans leur jardin (photo d'illustration) © Maxppp - Samuel Duplaix

Villiers-sur-Chizé, France

Les gendarmes des Deux-Sèvres avaient reçu des informations concernant des produits stupéfiants dans la commune. C'était le 10 octobre dernier. Ils ont alors placé un couple marié, âgé de 60 ans, en garde à vue.

L'équivalent de 150.000 euros à la revente

En menant une perquisition à leur domicile, les forces de l'ordre ont découvert dans le jardin ce qui ressemble à une petite industrie. "91 pieds de très belle taille fleurissaient dans le jardin où une caravane servait d'entrepôt de séchage", indiquent les gendarmes dans un communiqué. "Dans la maison, un passage dissimulé derrière une bibliothèque conduisait à une cave servant à la culture des graines d'hiver". Au total ce sont 340 kilos de cannabis qui ont été découverts. L'équivalent de 150.000 euros à la revente. Les deux suspects, récemment retraités, sont apparemment des gens discrets, inconnus des autorités.

Trois autres personnes ont été interpellées dans cette affaire. Le produit stupéfiant a été détruit. Une saisie a été effectuée, de véhicules et de matériels acquis avec l'argent de la revente. L'enquête est toujours en cours.