Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Paris : six hommes tentent de s'évader du Centre de Rétention Administratif de Vincennes

-
Par , , France Bleu Paris, France Bleu

Une tentative d'évasion du Centre de rétention administratif de Vincennes à Paris a eu lieu dimanche soir vers 21h. Six hommes ont tenté de s'échapper en escaladant le grillage. L'un des hommes s'est blessé. Ils ont tous été interpellés avant d'avoir pu s'enfuir. Quatre ont été mis en garde à vue.

Un Centre de Rétention Administratif  (image d'illustration)
Un Centre de Rétention Administratif (image d'illustration) © Radio France - Béatrice Dugué

Cinq Algériens et un Géorgien ont tenté de s'évader du Centre de Rétention Administratif de Vincennes à Paris (12e arrondissement), dimanche vers 21h, indique une source policière. Les hommes se sont rassemblés dans une chambre. Ils ont cassé une fenêtre et ont rejoint le chemin de ronde. Deux hommes ont escaladé le grillage. L'un d'entre eux a sauté d'une hauteur de près de sept mètres. En tombant, il s'est blessé grièvement à la jambe droite. Il souffre d'une fracture ouverte. Il s'est aussi tordu le poignet. 

Quatre personnes sont en garde à vue

Appelée sur place, la police interpelle tout le groupe au niveau du chemin de ronde. Le blessé est conduit à l'hôpital Saint-Antoine sous escorte. Il restera en rétention le temps de son hospitalisation.

Quatre hommes, du groupe des évadés repris, sont en garde à vue. Le cinquième y a échappé pour ne pas bloquer son départ pour l'Algérie prévu ce lundi matin à 9h.

Une intervention difficile

Les interpellations n'ont pas été simples. Plusieurs agents du Centre de rétention sont blessés. Quand le commandant de nuit du Centre a fait compter les personnes qui se trouvaient dans le bâtiment occupés par les six "évadés", pour être sûr que tout le monde avait été repris, il a été pris à partie.

L'évadé blessé lui a donné un coup de coude au visage. Le commandant a été conduit à l'hôpital où le médecin lui a prescrit un arrêt de travail de deux jours.

Au cours des interpellations, dans l'escalier, deux autres agents se sont blessés, l'un au coude et l'autre à la cheville. Ils ont été conduits à l'hôpital Bégin à Saint-Mandé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu